Politique

Cameroun: Qu’est-ce qu’un dialogue national

Le dialogue national peut être envisagé en cas de conflit afin de surmonter les dissensions internes et de permettre aux États, à leurs institutions et aux différents groupes en désaccord de renouer des liens et, si possible, d’élaborer un nouveau contrat social entre les divers groupes d’intérêt ayant partie au conflit.

De ce fait, il a gagné une influence considérable ces dix dernières années et est devenu un puissant vecteur de transformation en faveur de la paix.
L’Allemagne et la Suisse ont contribué à plusieurs initiatives de ce type, notamment au Yémen, au Liban et au Soudan.

La Tunisie, qui a vu naître le Printemps arabe, témoigne du succès de cette approche : le « Quartette tunisien », qui regroupe les principales organisations de la société civile tunisienne à l’origine du dialogue national et a établi le socle politique nécessaire pour réformer en profondeur la Constitution et les institutions du pays, a reçu le prix Nobel de la paix en 2015. Rédigé par la Fondation Berghof en collaboration avec la Fondation suisse pour la paix (swisspeace), ce manuel est le fruit de travaux approfondis auxquels ont pris part de nombreux chercheurs et parties prenantes. L’aide apportée par l’Allemagne et la Suisse à l’élaboration du présent manuel met en évidence leur détermination à faire cesser la violence grâce au dialogue pacifique. Cet effort collectif illustre les liens de partenariat et de collaboration étroits qui unissent nos deux pays dans le cadre de la transformation pacifique des conflits.

Il souligne également notre conviction que la résolution des conflits doit se faire dans un esprit d’inclusion. Pour cela, elle doit être représentative des divers acteurs politiques, sans pour autant s’y limiter, et mobiliser la société dans son ensemble. Au cours des transitions politiques, les besoins et les intérêts de la société doivent être pris en compte afin de susciter l’adhésion de la population. Cette solidarité permet de restaurer le tissu social et de favoriser la réconciliation nationale. À l’instar des autres mécanismes de résolution des conflits, le dialogue national risque d’être galvaudé pour servir des intérêts politiques à court terme. C’est pourquoi nous devons nous efforcer d’améliorer la structure des processus de dialogue national actuels et à venir.

Ainsi, le rôle essentiel dans la prévention des conflits et la gestion des crises et des transitions politiques est désormais reconnu. Pour ce dialogue national, le Cameroun aura besoin de directives approfondies et pertinentes et d’un soutien concret afin de débloquer les impasses politiques, de résorber les clivages ou de favoriser une transition plus apaisée. Il existe actuellement peu de ressources de ce type. La Fondation Berghof et swisspeace possèdent toutes deux une expertise reconnue dans l’étude et la pratique de la méthodologie de transformation systémique des conflits. Elles ont été sollicitées par de nombreux acteurs internationaux et parties en conflit souhaitant s’engager dans un dialogue national et recevoir un accompagnement personnalisé.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer