Cameroun – présidentielle anticipée: Les élites du Centre appellent à une candidature de Paul Biya

Elles étaient réunies mardi le 16 février 2016 sur l’esplanade de la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY) pour faire entendre leurs voix.
La région du Centre est entrée dans la danse des motions de soutien et des appels à candidature du chef de l’Etat Paul Biya à la prochaine élection présidentielle. Même si, militants et sympathisants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), parti au pouvoir n’exécutent pas le même pas de danse. 237online.com Hier sur l’esplanade de l’hôtel de ville de Yaoundé, militants des sections et sous-sections RDPC, chefs traditionnels, magistrats municipaux, élites du Centre, membres de la société civile ont tour à tour prié le président en exercice de se présenter aux prochaines élections à travers des discours. Jean-Baptiste Béléoken, représentant du chef de l’Etat dans son allocution a formulé le vœu de voir Paul Biya conduire le Cameroun à l’émergence ». Sa majesté Jean Baptiste Onana, chef de file des autorités traditionnelles adresse à Paul Biya « ses sincères remerciements pour ce qu’il a pu faire depuis son accession à la magistrature suprême depuis 1982». La délégation des femmes de l’Ofrdpc conduite par Mme Mbezele a exprimé sa reconnaissance à « l’homme du Renouveau » pour leur insertion dans certains postes stratégiques de la nation. « Actuellement, nous avons 10 femmes membres du gouvernement, 31% de femmes députés, 20% de femmes sénateurs et 30% de conseillères municipales », a souligné la représentante de la section Ojrdpc qu’accompagnaient d’autres membres. 237online.com Avant de poursuivre « Les femmes de la région du Centre assurent à elles seules un vote de 100% au président de la République ». Par la suite, elles ont entonné à gorges déployées des chants patriotiques: « Popol oh, popol oh, ton mandat n’est pas fini oh à Etoudi. Attention RDPC a déjà décollé, Paul Biya étant pilote. Astu déjà payé ton billet. Nous voulons Paul Biya, candidat à nous. Candidat du renouveau », pouvait-on entendre dans la foule. Non loin de ces militants et sympathisants fidèles, d’autres militants du RDPC, reconnaissables à leur tenue du parti, se sont rassemblés pour critiquer les discours prononcés par les différents membres de l’élite. « Nous sommes dans les modèles. Ce vieux ne peut plus rien prouver à la nation camerounaise. Connaissant l’esprit des membres du RDPC, personne n’est pour la candidature de ce type. Mais nous sommes obligés vu les intérêts que nous devons préserver ».

Christelle Belibi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *