Cameroun - Palais de l’Unité: Paul Biya a encore parlé sur Internet. Serait-ce un testament ? - 237online.com
Politique

Cameroun – Palais de l’Unité: Paul Biya a encore parlé sur Internet. Serait-ce un testament ?

Pour le cinquième jour d’affilée, le Président de la République a publié un message sur les réseaux sociaux.

L’attitude du Président de la République ces derniers jours, intrigue de plus en plus. Réputé pour ses prises de paroles circonstancielles, Paul Biya s’est exprimé six fois à l’espace de cinq jours. Uniquement sur les réseaux sociaux, notamment via son compte twitter et sa page Facebook.

Ce vendredi 26 avril 2019, le Chef de l’Etat a exhorté ses compatriotes à barrer la voie aux dangers qui minent la vie d’une nation. «Le Cameroun a particulièrement besoin d’une vraie unité nationale, il ne doit pas être la victime du tribalisme, du népotisme, du laisser-aller ou de la corruption. Nous devons tous lutter efficacement contre ces fléaux qui minent facilement toute une Nation», a-t-il écrit.

Hier, il a convié les Camerounais à réfléchir sur le pays qu’ils veulent léguer à leurs enfants. Le 24 avril, l’homme de 86 ans a déclaré: «Nous pouvons construire quelque chose de durable si nous unissons nos cœurs, nos esprits et nos bras. Mieux, nous pouvons construire un Cameroun fort et prospère, uni et dynamique».

Lundi 22 avril, il a invité les Camerounais à «défendre» et à «conduire» le Cameroun sur les chemins de la grandeur et de la prospérité. Pour cela, a-t-il précisé le mardi 23 avril, il faut «travailler avec acharnement et abnégation pour mériter toujours de la patrie et bâtir dans la paix, un Etat qui soit non pas une juxtaposition de groupes ethniques, religieux ou linguistiques, mais une véritable communauté nationale».

La dernière sortie de Paul Biya dans cette série, c’était pour présenter ses condoléances aux familles des victimes des derniers attentats à l’Extrême-Nord du pays. Pour quelqu’un qui ne s’exprime que très rarement, ces sorties apparaissent comme un testament que le Président de la République lègue à la jeune génération.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer