Cameroun: Orange verse 50 milliards d’impôts au Trésor public

Cette contribution au budget de l’Etat n’est pas passée inaperçue, puisque la direction générale des Douanes (DGD) a nominé l’opérateur pour le prix du plus gros contribuable en 2016.
Orange Cameroun est l’un des plus gros contributeurs privés du pays. L’opérateur de téléphonie mobile a versé l’année dernière, au Trésor public camerounais, environ 50 milliards de FCFA d’impôts, taxes, cotisations et droits de douanes. Sur les deux dernières années (2015-2016), ce sont à peu près 200 milliards qui ont été consacrés aux investissements, a révélé Elisabeth Medou Badang, la directrice générale, récemment lors de la Journée d’échanges avec la presse locale à Douala. L’importante contribution de la société au budget de l’État n’est pas passée inaperçue puisque, le magazine Jeune Afrique l’a classée dans son hors-série annuel 2016, dans le Top 10 des entreprises au Cameroun. Bien plus, les Douanes camerounaises ont nominé Orange « dans la catégorie Entreprises pour le prix du plus gros contribuable en 2016 ». Concernant sa contribution à l’économie camerounaise, l’année 2016 a permis à la société française de télécommunications de davantage renforcer son partenariat avec fournisseurs locaux. Près de 100 milliards de FCFA de commandes ont été passées au profit de ces derniers et un maillage de fournisseurs allant des grandes entreprises aux PME et artisanats a été même formé. Pour les consommateurs, Orange Cameroun va poursuivre l’extension de sa couverture, l’accompagnement de l’entrepreneuriat local, le sponsoring et le mécénat et la modernisation et l’extension de son réseau à travers des investissements importants de 2015 à 2025. Sur le plan social, la fondation Orange s’est montrée sensible aux problèmes de la jeunesse. En sept ans d’activités, la fondation a facilité l’accès à l’éducation à 30 000 personnes et signé des partenariats avec les écoles et universités telles que l’école Polytechnique l’IUT, l’UCAC, Essec. Les œuvres de bienfaisance de l’opérateur sur plus de 2 000 étudiants, qui ont bénéficié des encadrements dans le cadre des stages académiques ; l’instauration d’un programme graduate Orange Cameroun : Programme d’excellence : stage pré emploi-meilleurs étudiants camerounais du monde-sélection-embauche. Pour finir, « la convention signée avec le ministère des Enseignements secondaires a permis d’offrir une centaine de bourses d’excellence aux meilleurs bacheliers de l’enseignement général, de l’enseignement technique tant pour le BAC que pour le GCE A Level ? », nous confie la société. En interne, la direction générale et les salariés sont sur la même longueur d’onde. La preuve de cette belle entente est que la première convention collective d’entreprise du secteur des télécommunications 5% a été signée. De même que de la masse salariale est consacrée chaque année pour la formation, Orange révèle que l’ensemble du personnel sans exception, jouit des couvertures assurance maladie, et assurance retraite complémentaire. Au service de l’humain, l’opérateur accompagne les clients vers de nouveaux usages, faisant d’Orange leur «coach numérique» aujourd’hui et demain. Par ailleurs, pour offrir des solutions de paiement et sécuriser les transactions financières dans un environnement où le taux de bancarisation est encore faible, Orange a lancé en 2010 Orange Money, le leader du paiement mobile au Cameroun. En somme, Orange revendique aujourd’hui 7 millions d’abonnés, 650 salariés, plus de deux millions de terminaux connectés à internet, plus de 9 millions de «like» Facebook et près de 8000 followers sur Twitter.

Christian Happi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *