Cameroun – Opération épervier: Amadou Vamoulke inculpé pour 2,8 milliards

Amadou Vamoulké, L’actuel directeur général de la CRTV a été mis en examen judiciaire depuis le 17 février 2015, et vient d’être inculpé par Annie Noëlle Bahounoui Batende, juge d’instruction du Tribunal criminel spécial (Tcs), de Yaoundé, pour un détournement de plus de 2,8 milliards de FCFA: [pagebreak]Selon nos informations, la justice reproche au patron de la Cameroon radio télévision (CRTV) d’Etat, d’avoir participé en coaction avec son prédécesseur, Gervais Mendo Zé, et Amadou Sambo, le Trésorier payeur général (Tpg), de Yaoundé, à l’époque des faits, au trop perçu de la redevance visuelle au cours de l’exercice 2005 et 2006.L’actuel directeur général de la CRTV a été mis en examen judiciaire le 17 février Selon des informations puisées auprès du Tcs, ce sont les témoignages d’Antoinette Essomba ex directeur de la Cameroon Marketing and Communications Agency (Cmca), incarcérée après l’ex-directeur général de la Crtv, qui ont ouvert la piste d’Amadou Vamoulké. Pour les proches d’Amadou Vamoulké, cette inculpation inquiète, par ce que l’actuel dg prend fonction le 25 janvier 2005, après Gervais Mendo Zé. « Il n y a pas de cogestion entre les deux, dirigeants, l’un est arrivé après l’autre », lance un journaliste employé de la Crtv, proche du dg. Gervais Mendo- Zé pour sa part, a été placé sous mandat de dépôt le 12 novembre 2014. Amadou Sambo l’ancien Tpg de Yaoundé, ne pourra plus jamais s’expliquer par ce qu’il décédé. Seule la justice pourra établir le lien entre Gervais Mendo- Zé dg de la Crtv jusqu’au 9 décembre 2004 date de son entrée au gouvernement comme ministre délégué auprès du ministre de la Communication, et Amadou Vamoulké, qui a pris les commandes de la radio-télévision d’Etat le 25 janvier 2005.

Mikel Da silva, icilekongossa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *