Cameroun: Ngallè bibehe est-il un Franc-maçon ?

La question est sur toutes les lèvres depuis que l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique du tunisien béchir ben Yamed a publié l’information selon laquelle, la ville de Douala, capitale économique camerounaise va accueillir du 1er au 7 février 2016, les Rencontres Humanistes et Fraternelles Africaines et Malgaches (ReHFRAM).
Cette rencontre aura pour thème «face à la montée de l’intolérance et de la violence, Franc-maçonnes et Franc-Maçons d’Afrique et de Madagascar, quels sont nos devoirs envers notre continent ? ». Selon les mêmes informations du confrère parisien de la rue d’auteuil, le Comité d’organisation de ces assises considérées comme le plus grand rassemblement Maçonnique africain, est coiffé par le nouveau ministre camerounais des enseignements secondaires, Jean ernest ngallè bibehe Masséna. Du coup, dans les chaumières, on prétend que le patron de la Socatur( société camerounaise des transports urbain) doit son ascension grâce au rang qu’il occupe au sein de la Grande loge Unie du Cameroun (Gluc). Vrai ou faux ? l’enquête de Le Courrier qui se poursuit, aura probablement dans sa prochaine édition une réaction suscitée de Jean ernest ngallè bibehe Massena, ministre des enseignements Secondaires (Minesec).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *