Cameroun : Narcisse Mouelle Kombi annonce la fermeture provisoire de certains stade dédié à la CAN 2021 – 237online.com
Sport

Cameroun : Narcisse Mouelle Kombi annonce la fermeture provisoire de certains stade dédié à la CAN 2021

Le ministre des Sports et de l’Éducation physique, le Professeur Narcisse Mouelle Kombi a rendu public le 3 mai 2019, un communiqué portant fermeture de certains stades retenus pour la Coupe d’Afrique des Nations.

Du 26 avril au 2 juillet 2019, certains stades de la ville de Yaoundé retenu pour abriter la CAN 2021 seront fermés au grand public.

Dans ce document parvenu à notre rédaction cet après-midi du 6 mai 2019, Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports et de l’Éducation physique invite les acteurs des mouvements sportifs et autres potentiels utilisateurs de ces stades, à programmer leurs activités à d’autres endroits.

1xbet AFF

Dans ce communiqué, l’ex-ministre des Arts et de la Culture précise que les usagers de ces stades devront tenir compte de cette mesure durant toute la période évoquée plus haut, ainsi que pendant le calendrier qui sera rendu public par les directeurs des stades.

Toutefois, voulant justifier ou expliquer le bien-fondé de cette mesure, Narcisse Mouelle Kombi s’explique : « il compte sur la bonne compréhension de tous, étant entendu que la fermeture ponctuelle périodique ainsi programmée vise à faciliter la conduite d’activités de maintenance d’usage, utiles et nécessaires, pour garantir la continuité du bon état de fonctionnement desdites infrastructures sportives. Il rappelle que ces infrastructures, fruits d’importants investissements publics accueilleront très prochainement des compétitions internationales de grande valeur, et méritent une attention particulière et permanente ».

Il faut dire que même si le communiqué du Minsep ne cite pas clairement les noms des stades concernés par la mesure, l’on soupçonne déjà le stade d’Olembe.

Dans son édition du 4 avril 2019, notre confrère La Nouvelle Expression rapportait des problèmes de tension de trésorerie qui plomberaient l’état d’avancement des travaux de ce côté. D’après notre confrère, l’entreprise italienne, adjudicataire de ce marché, Gruppo Piccini, réclamait le remboursement des dépenses engagées par l’entreprise, dans le transport des matériaux préfabriqués en provenance d’Italie.

Interrogé par La Nouvelle Expression, sur l’interruption des travaux qui y avait eu lieu, Benoît Fabre, le contrôleur du projet d’Olembé avait expliqué qu’elle est due au fait que Gruppo Piccini « a engagé certaines dépenses dans le transport des matériaux préfabriqués en provenance de l’Italie, qui ont impacté sur ses prévisions et ont créé un nouvel avenant. On a payé toutes ces choses qui n’ont pas encore été remboursées. Donc, on se retrouve à sec. On a demandé au gouvernement camerounais de nous aider à renflouer la trésorerie afin qu’on puisse terminer les chantiers ».

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer