Politique

Cameroun : Mounouna Foutsou à l’Extrême-Nord en prélude à la Fête de la Jeunesse

Le ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou, préside depuis la fin de la semaine dernière, dans la commune de Méri (Extrême-Nord), le lancement officiel des activités marquant la célébration de la Fête de la Jeunesse.

Plus que quelques jours et le Cameroun commémorera la fête la Jeunesse. Les festivités auront lieu le 11 février prochain. Elles se tiendront dans les boulevards et autres lieux du renouveau du territoire national, comme le veut la tradition depuis la première édition en 1966. Thème de cette 55eme édition : « Jeunesse, résilience, défis et opportunités en temps de Covid-19 ».

En prélude à cet événement de haute importance, Mounouna Foutsou (ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique) est actuellement dans la ville de Méri, dans la partie septentrionale du triangle national. Objectif de son séjours dans cette ville : mener des activités à savoir la rencontre avec les jeunes leaders des clubs d’étudiants et des organisations de jeunesse de la Région et la remise des kits d’installation aux Junior Entrepreneurs Consultants diplómés de l’Enseignement Supérieur et aux jeunes installés dans les Clusters innovants de l’économie numérique et des énergies renouvelables, dans le cadre du Plan Triennal Spécial Jeunes. Il y’a aussi la remise des appuis gouvernementaux aux jeunes du Centre Régional de Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration de Méri, ainsi qu’aux associations et groupes organisés des jeunes de la localité et la mise en place du tout premier Conseil Municipal Jeunes de la Commune de Méri, suivie d’une réunion d’information de certains maires et l’exécutif du Conseil Régional de l’Extrême Nord sur les Conseils Municipaux et Régionaux des jeunes.

Lire aussi
Crise anglophone : Que cache l’hyper activité de Paul Atanga Nji ?

Au cours de son discours lors de la cérémonie de lancement des travaux en prélude à la fête de la jeunesse, le ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique a tout d’abord exprimé sa satisfaction au regard de l’accompagnement des partenaires du MINJEC en vue de la réussite de cet événement. Il a également encouragé les jeunes à mettre à profit leurs talents a travers les kits reçus. Le membre du gouvernement s’est appuyé sur l’exemple du jeune physicien Stéphane Tema Biwole, présent à cette cérémonie.

Un programme signé par le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, dont à reçu copie 237online.com, précise que les activités prendront fin dans cette partie du pays le mardi 2 février 2021.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page