Politique

Cameroun – Meeting RDPC de Bafoussam du 20 juillet 2019: Sylvestre Ngouchinghe était absent

Le sénateur et puissant homme d’affaire de l’Ouest a manqué à la grande fête dite de la «paix», organisée par les élites de sa région d’origine le week-end dernier.

Le quotidien La Nouvelle Expression paru le 23 juillet dernier rapporte qu’une absence a été constatée samedi dernier, lors du grand meeting du parti au pouvoir, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC). Il s’agit de l’absence de Sylvestre Ngouchinghé. «Le célèbre patron de CONGELCAM et surtout, le délégué départemental du Comité Central du RDPC pour la Mifi n’a pas été aperçu dans les tribunes», affirme le journal.

Cette absence du sénateur du RDPC a été interprétée de plusieurs manières. Pour certains, le rapprochement est directement fait entre cette absence et la tension née au lendemain de la dernière élection présidentielle.

«Au cours d’une séance de travail très tendue tenue le vendredi 29 mars 2019 à la maison de ce parti à Bafoussam, sous la présidence du secrétaire général du Comité Central du RDPC; le chef de la délégation permanente départementale du RDPC pour la Mifi, s’était clairement indigné des accusations fallacieuses portées contre sa personne par ses propres camarades», relève La Nouvelle Expression.

Sylvestre Ngouchinghé était accusé par le Pr Crispin Pettang, le chargé de mission de la délégation permanente régionale du RDPC pour l’Ouest, d’avoir financé le MRC pendant l’élection présidentielle.

Même si plusieurs arguments peuvent être évoqués pour expliquer les tensions entre sa famille politique et lui; pour ses proches, l’absence du sénateur au meeting de Bafoussam s’explique par le fait qu’il n’était pas au Cameroun en ce moment: «Il a été informé de ce meeting quand il était déjà hors du pays», note le journal.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer