Cameroun – Management: Grève annoncée à CAMAIR-CO le 02 mai 2019 – 237online.com
Société

Cameroun – Management: Grève annoncée à CAMAIR-CO le 02 mai 2019

Des syndicalistes dénoncent entre autres le manque de visibilité et la décrépitude de la compagnie aérienne nationale en arrêt quasi total d’exploitation, avec pour conséquences des arriérés de salaires, les départs de cadres, entre autres.

Le collectif des Syndicats nationaux des transports aériens représentés à la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) annonce un arrêt de travail au sein de la compagnie aérienne nationale à compter du 02 mai prochain à 6 heures. Il a servi à cet effet au directeur général de Camair-Co, Ernest Dikoum, un préavis de grève signé le 24 avril, dans lequel il énumère ses revendications, qui se résument en sept points : le paiement sans délai de trois mois de salaires à tout le personnel ; la réhabilitation de la flotte de la compagnie (B767, B737, MA60) ; l’aboutissement du code de rémunération chiffré et négocié ; le paiement de la médecine du travail, la prime d’assurance multirisque professionnelle des navigants, l’assurance maladie pour tout le personnel ; la rationalisation de la gestion des ressources humaines ; l’exclusion d’un quelconque plan social ; la résolution de tout autre problème d’ordre social, technique, règlementaire et ou administratif pouvant être évoqué pendant les négociations entre partenaires sociaux.

Le préavis de grève de huit jours ouvrables est signé par les représentants de quatre organisations syndicales, à savoir le Stta, du Syntas, du Spinac et du Snpta. Le collectif dont font partie ces organisations dénonce, dès les premières lignes du préavis, « la paupérisation du personnel dont les arriérés de salaires atteignent désormais trois mois (février, mars, avril 2019), l’inertie des instances décisionnelles et managériales face à la décrépitude de la compagnie, l’arrêt quasi-total de l’exploitation de la compagnie en raison des AOG des _ de sa flotte dus au manque de moyens financiers ». L’on apprend aujourd’hui que cette situation décriée ces dernières années par les médias, a pour conséquence la perte progressive de la clientèle de la compagnie due à une exploitation devenue incertaine, et la perte « terrible » des pilotes, une ressource pourtant rare sur le marché, et en sous-effectif.

Les signataires du préavis de grève déplorent le fait que les autorités camerounaises aient ouvert la compagnie camerounaise aux étrangers au détriment de la compagnie aérienne nationale et sans compensation. Plus grave, notent-ils, Camair-Co brille par une absence de vision et de projet définitif pouvant offrir la moindre visibilité à l’héritière de la « 11ème province du Cameroun » qu’était en temps la Cameroon Airlines (Camair).

L’actuel directeur général est accusé de non reversement systématique des cotisations syndicales retenues à la source par l’employeur, et des cotisations Cnps, toutes choses qui privent les retraités du bénéfice des prestations sociales. Il lui est aussi reproché la modification unilatérale des contrats de travail. Fort de ce qui précède, les quatre syndicats indiquent que, passé le délai de préavis de huit jours, et en l’absence d’actions et de décisions fortes, ils se verront obligés d’observer l’arrêt du travail, « Etant entendu que la sécurité et la fiabilité ne sont pas assurées dans un environnement de travail où les capacités physiques, morales et psychosociologiques du personnel sont atteintes par la précarité et les incertitudes du lendemain ».

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer