Cameroun : L’hommage du Ministre Mounouna Foutsou au milliardaire Victor Fotso

Victor Fotso et Mounouna Foutsou

Le patron du Ministère de la Jeunesse et de l’éducation Civique s’est exprimé sur sa page Facebook, le samedi 21 mars dernier.

La mort inattendue de Victor Fotso est survenue comme un cataclysme au Cameroun. Né le 26 juin 1926 (94 ans) dans la commune de Bandjoun (Ouest-Cameroun), l’homme d’affaires et industriel autodidacte, a quitté la terre des vivants, le 20 mars dernier à Paris (France). Il y avait été évacué pour des problèmes de santé. Il laisse ainsi, derrière lui, un grand vide dans une population Camerounaise qui l’affectionnait pour ces gestes de bienfaisance. Comme réalisation, on peut principalement retenir l’encadrement des jeunes.

A l’annonce de la disparition du patriarche, de nombreuses personnalités ont tenu à s’exprimer. Parmi ceux-ci, Mounouna Foutsou, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique.

« C’est avec une grande émotion que j’ai appris le décès du patriarche Fotso Victor, homme multidimensionnel, Ambassadeur du Youth Connekt Cameroun. J’imagine le vide que laisse la disparition de ce généreux patriote Camerounais qui aura tant œuvré pour le développement de notre pays et laissé de nombreuses réalisations caritatives au service des autres. Oui, cher patriarche, tu auras contribué à l’encadrement de la jeunesse Camerounaise. Je me souviens encore de sensibilisation au lancement de l’initiative Youth Connekt Cameroun à ta résidence de Bandjoun. Sans hésitation, tu as marqué ton adhésion totale à accompagner cette initiative et quelques jours plus tard. Cela s’est traduit par des actes concrets. Une fois encore, MERCI pour cet élan de cœur comme tu savais souvent le faire à l’endroit de tes jeunes compatriotes

A la famille du Patriarche Fotso Victor, et en cette douloureuse circonstance, j’adresse mes sincères auxquelles j’associe mes sentiments les plus émus.

Vas cher Patriarche Fotso Victor et repose en paix !!!! », a écrit le Ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *