Cameroun: L’Etat rétrocède le câble sous-marin Wacs à Camtel





C’était au cours d’une cérémonie présidée le 4 septembre 2014 à Batoké, près de Limbe, dans la région du Sud-Ouest, par le ministre des Postes et Télécommunications, Jean Pierre Biyiti bi Essam.[pagebreak]A travers la rétrocession de cette infrastructure, synonyme de son entrée en service imminente, le ministre des Postes et Télécoms a déclaré qu’il escompte non seulement une amélioration des services internet et de téléphonie, mais aussi une réduction de leurs coûts, de même que la dynamisation des activités telles que le commerce électronique, la télémédecine et le e-learning.
Le WACS est le second câble sous-marin à fibre optique que gère Camtel, après le SAT 3. Il est long de 14 500 km, et doté d’une capacité de 5,2 Tbps, pour une longueur d’onde de 40 gbps. Le point d’atterrissement de cette infrastructure est évalué, selon l’audit financier mené par le cabinet Axxis, à plus de 2 milliards de francs Cfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *