Cameroun : les enseignants menacent d’une grève générale

greve des enseignants au cameroun

La tension monte encore d’un cran dans le secteur éducatif camerounais. Excédés par la multiplication des « tracasseries administratives », les enseignants réunis au sein du Collectif COREC haussent le ton et brandissent la menace d’un mouvement de grève général.

Des sanctions « illégales » dénoncées

Dans un communiqué publié le 12 février dernier, le COREC s’alarme de « la panoplie des sanctions qui s’abat sur les enseignants ». Suspensions de salaires, mutations abusives… Autant d' »abus » qui visent à briser toute velléité de contestation.

Le Collectif en appelle donc à la solidarité de toute la profession pour soutenir financièrement les collègues suspendus et les aider dans leurs procédures de recours.

Vers une grève générale avec les centrales syndicales ?

Excédés par ces dérives autoritaires, les enseignants affiliés au COREC ne comptent pas en rester là. Leur mot d’ordre : mobilisation tous les lundis et vendredis, vêtus de noir.

Et ils se tiennent « prêts » à déclencher une grève générale avec les centrales syndicales de travailleurs si le gouvernement ne répond pas à leurs exigences. Parmi elles, l’annulation des suspensions de salaire ou l’application du Statut spécial enseignant. Bref, la marmite bout dans les établissements scolaires.

Par William Mbia pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *