Cameroun – Les dessous de la visite de Fabius: Avons-nous tout analysé ?

Voici quelques non dits et un aperçu de ce que seront les jours qui viennent pour les Camerounais et leurs dirigeants.1- Dossier du pétrolier TOTAL
Dans sa mallette, Fabius venait aussi négocier le renouvellement du contrat de Total qui a expiré depuis la fin de l’année dernière. Total refuse de revoir les contrats coloniaux et de rétrocéder au Cameroun ses puits de pétrole de Bakassi (cf. Jules Njawé. vidéo)
Le gouvernement est resté de marbre face à cette demande. Total a crié au secours de la France. De Margerie (ex DG de Total) avait déjà rencontré de hauts responsables Camerounais à ce sujet, mais sa mort brutale a quelque peu amorti les démarches.

2- Dossier Orange
Fabius, qui est un grand ami du PDG d’Orange France Stéphane Richard est venu aussi plaider pour son ami afin que Paul Biya revoit la somme des 150 millions qui lui sont demandés pour renouveler sa licence. Mais le gouvernement a refusé menaçant d’expulser du territoire toute entreprise qui ne se conforme pas aux règles. MTN a immédiatement payé après ce refus catégorique de l’État, mais Orange persite et signe, les Camerounais sont ses esclaves et elle doit se sucrer sur leur sang comme elle le veut ! Cynisme économique !

3- Dossier des 8 mercenaires capturés dans les rangs de Boko Haram
Là encore Fabius a mordu la poussière et ronflé comme d’habitude. Il n’a vu que du feu et on voit sur les vidéos, surtout celle où il sort du palais présidentiel qu’il est tout rouge de colère (au moins là ils sont trahis sans faute). L’État lui aurait fait savoir que le Cameroun a des institutions et qu’il les appliquera. Il s’agit certainement de la fameuse loi anti terroriste passée en fin 2014.
4- Enfin il y a le fameux dossier de Robichon, L’agriculture dans le Nord Cameroun en pleine zone Boko Haram.
Madame Robichon serait en pourparlers avec le gouvernement pour de prétendus projets agricoles menés par la France dans cette partie du pays. La France veut y acheter de vastes étendues de terre. C’était l’objectif de la visite qu’elle a faite en début de cette année (29 Janvier) avec deux parlementaires français au Ministre en charge de l’économie du Cameroun.
Là encore rien n’y a été fait, Fabius est reparti la queue entre les jambes.
De tous ces dossiers, le Cameroun est resté droit dans ses bottes, Paul Biya n’a rien dit et ca sentait le roussi à l’Élysée.
…Voilà pourquoi Fabius a immédiatement crié à la venue de François Hollande dès sa sortie du Palais. C’était un message subliminal à ses amis PDG pour leur dire que Paul Biya n’a pas fléchi.
– Voilà pourquoi dès le lendemain des media Français titraient à l’unisson que les forces armées Africaines sont débordées par Boko Haram.
– Voilà pourquoi dans les jours qui suivent vous verrez ces media parler des violations des droits de l’homme au Cameroun, de la dictature au pouvoir depuis 32 ans et des prisonnie

Africa Media

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *