Cameroun: Les actes de Tombi à Roko à la Fecafoot

Le vendredi 02 octobre 2015, dans la salle de conférence de l’immeuble siège de la Fédération camerounaise de football à Yaoundé, (Fecafoot), s’est tenue la première réunion du Comité d’urgence, présidée par Sidiki Tombi à Roko.
Résolution 1
Le Comité d’urgence a décidé de commettre un expert-comptable pour faire l’état des lieux de la trésorerie de la Fecafootvà la date au 30 septembre 2015.
 
Résolution 2
Le Comité d’urgence a décidé de modifier l’alinéa (a) de l’article 15 du Règlement du Championnat Régional ainsi qu’il suit : « la première phase se joue en poule régionale de trois (03) clubs au minimum et trente-deux (32) clubs au maximum chacune. Chaque poule peut être divisée en sous-poules composées de cinq (05) clubs au minimum chacune ».
 
Résolution 3
En application de l’article 3 alinéa 2 des Règlements généraux de la Fecafoot, le Comité d’urgence, fixe à titre dérogatoire, la fin de la saison 2014/2015 au 15 décembre 2015.
 
Résolution 4
Le Comité d’urgence arrête le chronogramme des activités des ligues régionales n’ayant pas commencé le championnat régional ainsi qu’il suit : fin de la période d’enregistrement : fin de la phase aller dans chaque poule régionale pour les ligues n’ayant pas démarré le championnat. Et fin du championnat : le 15 décembre 2015 au plus tard.
 
Résolution 5
Le Comité d’urgence a pris la décision de créer un département Marketing et un poste d’Auditeur interne.
 
Résolution 6
Le Comité d’urgence a pris la décision de solliciter les services d’un cabinet de recrutement international à l’effet de lancer un appel à candidature en vue du recrutement d’un Secrétaire général, un chef du Département marketing, un Auditeur Interne.
 
Résolution 7
Le Comité d’urgence a décidé de remettre un exemplaire de l’organigramme de la Fecafoot à chaque membre pour examen et propositions éventuelles d’amendements.
 
Résolution 8
Le Comité d’urgence, après avoir écouté Monsieur Oyono Afane Pierre Claver, coordonnateur général par intérim des sélections nationales de football sur sa gestion, a décidé de suspendre ce dernier jusqu’à nouvel ordre et de nommer un comité ad hoc chargé de clarifier la situation financière de la Coordination générale des sélections nationales de football. Ce Comité comprend Luc Koa (président),  Antoine Essomba Eyenga et Me Charles Nguini (Membres) et Gilles Abéga Nguini (Rapporteur).
Pendant la période de suspension du Coordonnateur général par intérim des sélections nationales de football, l’intérim sera assuré par Madame Ntui Ashu Sarah Nkongho Coordonnateur général adjoint par intérim des sélections nationales de football.
 
Résolution 9
Le Comité d’urgence a pris la décision de saisir le ministre des Finances, sous couvert du ministre des Sports et de l’Education physique, en vue de désigner un régisseur qui sera chargé de liquider les dépenses engagées par le Coordonnateur général des sélections nationales de football.
 
Résolution 10
Le Comité d’urgence a pris connaissance de l’extrait du plumitif de l’audience du 1er octobre 2015 de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun, dans l’affaire Etoile Filante de Garoua c/ Fédération camerounaise de football et attend la notification de la sentence motivée de cette Chambre.
 
Résolution 11
Le Comité d’urgence a décidé de rendre une visite de courtoisie au président du Comité national olympique et sportif du Cameroun le lundi 5 octobre 2015.

2 octobre 2015 : Pierre Claver Oyono suspendu de ses fonctions
Tombi à Roko et les membres du Comité d’urgence de la Fédération camerounaise de football  ont tenu leur première réunion. De nombreuses résolutions ont été prises au cours de ces travaux notamment, la suspension du Coordonnateur général par intérim des sélections nationales de football, Pierre Claver Oyono. « Le Comité d’urgence, après avoir écouté Monsieur Oyono Afane Pierre Claver, Coordonnateur général par intérim des sélections nationales de football sur sa gestion, a décidé de suspendre ce dernier jusqu’à nouvel ordre», est-il indiqué dans le communiqué final des travaux. La coordination des sélections sera désormais assurée par Ntui Ashu Sarah Nkongho, autrefois adjointe de Pierre Claver Oyono, nommée le 7 juillet 2015. Par la même occasion, le Comité d’urgence de la Fécafoot a décidé de nommer un Comité Ad Hoc chargé de « clarifier la situation financière de la Coordination générale des sélections nationales de football ». Ce Comité Ad est constitué de l’honorable Luc Koa comme président. Il sera épaulé par Antoine Essomba Eyenga et Charles Nguini comme membres, et Gilles Abéga Nguini au poste de rapporteur.

Vendredi 9 octobre : Nommination de nouveaux entraineurs
Tombi A Roko a signé le 9 octobre 2015, les premières décisions qui nomment de nouveaux entraîneurs à la tête de certaines sélections nationales de football. Martin Ndtoungou Mpilé a été promu coach principal des Lions A’. Il a remplacé Bonaventure Djonkep, déjà promu entraîneur adjoint par intérim chez les Lions indomptables Seniors. François Heya, l’adjoint qui assurait l’intérim en l’absence de Djonkep, a été remercié au profit d’Ernest Agbor. Nlend Simon, ancien gardien des buts du Racing de Bafoussam dans les années 90 sera désormais en charge des gardiens de but. Par contre, Narcisse Tinkeu assurera la préparation physique. Richard Towa a été placé quant à lui à la tête des Espoirs. L’ex coach des cadets y remplace Pierre Njilli. Il sera assisté par l’ancien indomptable de la cuvée du Mondial 90 en Italie, quand le Cameroun avait fait sensation en atteignant les quarts de finales après  une victoire à l’ouverture sur l’Argentine championne du monde de Diégo Maradonna (1-0), Emmanuel Maboang Kessack. Le poste de coach des gardiens de but est convié à Georges Ekango, ancien sociétaire d’Union sportive de Douala.

15 octobre: Nguidjol Nlend revient aux affaires
André Nguidjol a été nommé nouveau coordonnateur général des sélections nationales de football à l’issue d’une session du Comité d’urgence de la Fecafoot. Il a été promu par le président de la Fédération camerounaise de football, Tombi à Roko Sidiki, le 15 octobre dernier, en remplacement de Pierre Claver Oyono, relevé de ses fonctions. Ancien directeur administratif des équipes nationales au ministère des Sports et de l’Education physique, André Nguidjol Nlend a, par ailleurs, été choisi comme ordonnateur délégué des ressources financières mises à la disposition de la Coordination générale des sélections nationales de football par l’Etat. Le nouveau coordonnateur général a aussi pour mission d’examiner les besoins identifiés par les teams managers et d’établir les états de paiement. Il suit en outre l’exécution des dépenses en conformité avec le budget élaboré conjointement par le ministère des Sports et de l’Education physique et la Fecafoot et valide par les services du Premier ministre. C’est à lui que revient le rôle de dresser un rapport financier global de la compétition et un compte administratif des engagements effectués.

28 octobre : Tombi à Roko aux côtés de la presse sportive
Le nouveau président de la Fécafoot a reçu le bureau exécutif de l’Association des journalistes sportif, coordination du Centre. Les hommes de médias conduits par Janvier Njikam étaient allés féliciter le président du bureau exécutif de la Fecafoot pour son élection et lui témoigner de leur accompagnement dans la renaissance du football camerounais. Les journalistes souhaitent que leur soient accordées des facilités dans l’exercice de leur métier, en l’occurrence les accréditations, la mise à disposition d’informations… Des doléances auxquelles Tombi à Roko a promis d’apporter, dans les brefs délais, des réponses favorables.

30 octobre: Faustin Mbida, nouveau Directeur de cabinet de Tombi
Rattaché au Secrétariat général de la Fecafoot avant sa nomination, Faustin Mbida mise sur son expérience pour remplir avec brio ses nouvelles fonctions. Acteur du football camerounais depuis de nombreuses années, notamment à la Fecafoot où il a déjà passé près de 5 ans, ce cadre du ministère de la Jeunesse est diplômé de l’enseignement supérieur, mais également diplômé de l’Institut de la jeunesse et des Sports (Injs) de Yaoundé.

30 octobre: Tombi limoge Finke
Le nouveau président de la Fédération camerounaise de football a pris un acte fort en mettant un terme au contrat du technicien allemand en poste depuis mai 2013. S’il a réussi le coup de force de qualifier le Cameroun pour le Mondial 2014 au Brésil dès sa première tentative, il restera que la prestation de la sélection fut tout aussi mièvre à ce rendez-vous planétaire, qu’à la Coupe d’Afrique des nations Guinée équatoriale 2015. À chaque fois, les Camerounais ont été éliminés au premier tour et occupé la dernière place au classement général. «Nous avons examiné froidement la situation du staff technique de l’équipe nationale. Et nous avons pensé que M. Volker Finke n’est plus l’homme de la situation», a expliqué Tombi à Roko, avant de souligné qu’il y a «un rejet populaire et nous avons constaté que son jeu était devenu stéréotypé, sans inspiration des joueurs qu’il aligne et sans stratégie devant nous amener à gagner».

30 octobre : Tombi nomme Alexandre Belinga Bonaventure Djonkep
En marge de la décision limogeant le technicien allemand Volker Finke, le président de la Fecafoot en application de l’article 9 alinéa 1 de la Convention relative à la gestion des sélections nationales de football entre le Minsep et la Fecafoot et après avis du ministre des Sports et de l’Education physique, a nommé Alexandre Belinga Bonaventure Djonkep, respectivement entraîneur national et entraîneur national par intérim de la sélection masculine « A »  du Cameroun (séniors fanion), les Lions Indomptables.

2 novembre 2015 : Tombi à Roko remet des ballons à l’Enam
Accompagné des membres du comité exécutif, le président de la Fédération camerounaise de football a pris part, le 2 novembre 2015, à la première cérémonie solennelle de levée de couleurs des élèves nouvellement admis à l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature, promotion intégrité. Au cours de cette visite, le Président de la Fecafoot a offert à l’Enam un lot de matériel de sport composé de 32 ballons de football, 16 jeux de maillots de 18 pièces chacun, un grand écran de télévision qui permettra à la communauté de l’Ecole de suivre les matches de football du Cameroun.

3 novembre : Fecafoot: Tombi rend visite à Bidoung Mkpatt
Soixante douze heures après avoir été porté au perchoir de la Fecafoot, Sidiki Tombi à Roko a rendu une visite de courtoisie à Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, le ministre des Sports. La substance des échanges entre les deux hommes n’a pas été dévoilée. Le président de la Fecafoot était accompagné par Alioum Alhadji, son premier vice-président.

5 novembre : Tombi chez Kalkaba Malboum
Le président de la Fécafoot et son bureau exécutif ont été reçus par le président du Comité national olympique et sportif du Cameroun Hamad Kalkaba Malboum. Plusieurs responsables sportifs ont assisté aux échanges entre les deux hommes. Il s’agit de Pierre Mevongo Meye, le président de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (Cca) du Comité olympique, Charles Tchatchouang, le rapporteur de cette chambre; Alioum Alhadji, le premier vice-président de la Fecafoot; Antoine Essomba Eyenga, Etc. Dans la salle des conférences, après les discoures, Tombi A Roko a reçu les insignes olympiques, avant de signer  le livre d’or du Cnosc. «Le fait que la situation qui a prévalu à la Fécafoot n’a jamais prévu la rencontre avec les membres de cette fédération était regrettable. Cette fois, les choses sont rentrées dans les normes et je pense que nous allons aisément accompagner cette fédération», dira, face à la presse Hamad Kalkaba Malboum.

9 novembre 2015 : Tombi à Roko visite Clairefontaine
Dans l’optique de l’ouverture prochaine d’un Centre d’entraînement au  Centre technique de la Fecafoot à Odza et en marge du regroupement des Lions à Paris avant la double confrontation contre le Niger, les 13 et 17 novembre, comptant pour les éliminatoires du Mondial 2018 en Russie, le président de la Fédération camerounaise de football a effectué une visite de travail au centre de formation de Clairefontaine en France. L’ouverture d’un centre d’entrainement de football est l’un des points phares du projet quadriennal (2015- 2019) de la Fecafoot. Tombi à Roko espère ainsi s’inspirer du joyau français pour la construction du prochain Centre technique de la Fécafoot qui devrait sortir de terre sous peu.
22 novembre : Tombi serre la main de Paul Biya
Première finale de la Coupe du Cameroun de football présidée par Sidiki Tombi à Roko. La cérémonie est rehaussée par la présence de Paul Biya, le président de la République, entouré pour la circonstance des membres du gouvernement, des représentants des deux chambres du parlement et du Corps diplomatique. Du beau monde qui assiste à une victoire de l’Ums de Loum, sur la Panthère du Ndé, 2 buts à 0.

23 novembre 2015 : Signature de conventions avec des mairies
Le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot),Tombi à Roko Sidiki a paraphé une convention de partenariat le 23 novembre 2015 à Yaoundé avec 7 mairies, pour la construction de stades à gazon synthétique. C’était sous le présidium de Bidoung Mkpatt, ministre des Sports et de l’Education physique. En effet, les communes de Bangangté, Bafia, Bafang, , Ngaoundéré, Ngoumou et Sangmélima se verront doter, au plus tard en juin 2016, d’un terrain de jeu en gazon synthétique. A travers cette initiative, la Fecafoot veut «apporter sa modeste contribution au développement des infrastructures sportives notamment celles abritant les matchs des championnats professionnels et amateurs», a indiqué le président Sidiki Tombi à Roko. Il a par ailleurs affirmé que, pour la réussite du projet, la fédération prenait en charge les volets  liés au financement, à la conception, la réalisation de l’ensemble des travaux nécessaires à la construction de ces terrains de jeu, ainsi que l’entretien du gazon synthétique, par la fourniture de tracteur.

24 novembre : Tombi à Roko reçoit le bureau national Ajsc
Séance de travail du bureau national de l’Association des journalistes sportifs du Cameroun (Ajsc) ouverte à la coordination du Centre avec le président de la Fecafoot le 24 novembre 2015. La veille, au Mont Febe, l’Ajsc a participé à l’organisation de la double cérémonie de signature de la convention Fecafoot avec les mairies de Bafang, Bafia, Banganté, Bamenda, Ngoumou, Ngaoundéré et Sangmélima pour la pose du gazon synthétique et la cérémonie de l’Homme du match de la finale de la coupe du Cameroun de football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *