Economie

Cameroun: L’électricité désormais suspendue la nuit au marché central

La décision prise par la communauté urbaine vise à prémunir cet espace contre les incendies.

En 2018, 22 cas d’incendies nocturnes ont été enregistrés au marché central de Maroua. Une situation suffisamment alarmante pour sonner le tocsin. Ce d’autant que dans cette plate-forme réside l’essentiel de l’économie locale. Comme principales causes de ces différents sinistres, le branchement anarchique de l’électricité, la négligence de certains commerçants qui laissent branchés appareils et autres matériels. Aussi, pour préserver les 1800 boutiques et autres magasins de ce marché.

La communauté urbaine de Maroua a opté pour une suspension du courant toutes les nuits. Désormais, de 20 à 5h 30 minutes, tout le marché sera privé d’électricité. Pour mettre en œuvre cette importante innovation, la communauté urbaine de Maroua va devoir débourser pas moins de 20 millions de Fcfa. Pour ce faire, un contrat de concession pour la gestion du marché a déjà bouclé et conclu avec la société distributrice de l’énergie électrique. Un compteur unique à partir duquel tout le marché sera branché a été posé. Pour boucler la boucle, une réunion de concertation avec les acteurs concernés s’est tenue ce mardi, 29 octobre.

Lire aussi
Cameroun: La fonction publique de nos malheurs

Pendant la rencontre, Robert Bakari a dévoilé la décision prise toutes les implications qu’elle suscite. Tenue avec les représentants des commerçants, les responsables des forces de sécurité, en présence d’un responsable de la Société Eneo, la rencontre a permis aux uns et aux autres d’aborder certaines questions. Notamment celles liées à l’invasion des passages et la circulation des automobiles dans ledit marché.

Tout en saluant les mesures sécuritaires déjà en vigueur qui font du marché, un endroit plus sécurisé, les participants ont suggéré de renforcer l’équipe du commissariat du marché par des agents supplémentaires, mais aussi des agents de la police municipale. La circulation des motocyclettes et les tricycles seront interdits. Des parkings seront prévus à l’entrée ouest et est du marché pour permettre aux uns et aux autres de garer leurs engins en toute sécurité. Pour réduire les risques, à court terme sont prévus dans le marché des lampadaires alimentés par l’énergie solaire.

L’Oeil du Sahel N°1286 du vendredi 1 er nov 2019

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer