Cameroun: L’effort de guerre contre Boko Haram servi à ses destinataires

La première cargaison des dons a été remise par le Minatd vendredi dernier à Maroua.17 gros porteurs aux contenus divers et variés, partis de la base aérienne 101 de Yaoundé, sont arrivés au petit matin de vendredi dernier à Maroua. Ces camions auxquels vont s’ajouter trois autres affrétés par le « comité interministériel ad hoc chargé de la gestion des dons destinés aux forces de défense et aux populations dans le cadre de la lutte contre Boko Haram » transportaient diverses denrées alimentaires et autres produits de première nécessité offerts gracieusement par les forces vives de la nation. En sa qualité de président de cette instance créée par le chef de l’Etat, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, a procédé vendredi dernier à la remise solennelle de la première cargaison des dons destinés aux forces de défense et aux populations déplacées de l’Extrême-Nord. Cette cérémonie fort courue s’est déroulée à la place des fêtes de Maroua. Elle a mobilisé le gotha administratif, politique et traditionnel de la région.
En face de la tribune d’honneur, des spécimens de ces dons composés entre autres des sacs de céréales, des oléagineux, des tubercules, des cartons de savon, des produits pharmaceutiques ont été entreposés. Outre ces dons en nature, René Emmanuel Sadi révèle que le compte spécial ouvert au trésor public en avril dernier pour loger les espèces sonnantes et trébuchantes de l’effort de guerre est crédité de plus de deux milliards de francs. Le Minatd saisira cette occasion pour saluer au nom du chef de l’Etat, « ce bel élan de solidarité des Camerounais qui, à travers ce coup de cœur se montent soudés et unis derrière leur chef et leurs forces de défense et de sécurité ». Le président du comité ad hoc en profitera également pour saluer « la bravoure, le patriotisme le sens du sacrifice des forces de défense et de sécurité » qui ont su assurer préserver l’intégrité territoriale du pays tout en assurant la sécurité des citoyens camerounais.
De manière solennelle, le président du Comité interministériel ad hoc a remis au gouverneur, aux trois préfets du Logone et Chari, du Mayo-Sava et du Mayo-Tsanaga, au Commandant par intérim de la Région militaire interarmées n°4 et au représentant des populations déplacées, l’échantillon des dons ainsi offerts. En rappel, la veille déjà, René Emmanuel Sadi était au camp des réfugiés nigérians de Minawao. Il y avait remis des denrées alimentaires composées notamment de 100 sacs de riz de 50 kg, 100 sacs de farine, 200 cartons de macaroni, 200 cartons d’huile et 200 cartons de savon.

[b]Grégoire DJARMAILA[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *