Sport

Cameroun : Le vrai bilan catastrophique de Samuel ETO’O à la FECAFOOT en moins d’un an en 10 points

Certains camerounais ont atteint un niveau de servilité, de larbinisme et de griotisme qui frise l’indécence pour toute personne dotée de la moindre lucidité.

L’on apprend ce matin que le président de la FECAFOOT a reçu le prix de meilleur président de l’histoire de l’instance faîtière du football camerounais. Quelle hérésie mon Dieu! Qu’à t’il fait d’exceptionnel? Voici par contre son vrai bilan:

REPRISE DU CHAMPIONNAT: C’est Le principal argument mis en avant. Cependant la vérité c’est que pendant plus d’un an le championnat a été bloqué par la bataille entre Seidou Bombo Njoya et Le general Semengue. Une bataille qui était alimentée par Samuel ETO’O en personne. C’est connu de tout le monde du football.

LES PRESTATAIRES DE LA FECAFOOT NON PAYÉS: Seulement 17 % des prestataires de la FECAFOOT Ont été payés à ce jour. Car les caisses de l’institution sont vides. A titre d’exemple Les hôteliers qui ont hébergé les équipes pour la relance du championnat réclament leur argent. Sans compter les fournisseurs de matériel.

SAMUEL ETO’O A DOUBLE LA MASSE SALARIALE: Sur instruction de la FIFA, l’équipe de Seidou Bombo Njoya avait réduit le personnel de la FECAFOOT à près de 60 pour une masse salariale autour de 600 millions Fcfa. En 10 mois Samuel Eto’o a fait passer la masse salariale à près d’un milliard 200 millions Fcfa en doublant le personnel.

Lire aussi
Cameroun -Football: Guy Ndjiepnang, nouvel entraîneur de Colombe du Dja et Lobo

LA FECAFOOT EN PROCEDURE PARTOUT: Il avait promis mettre de l’ordre. Mais la FECAFOOT est en procès dans toutes les instances sportives locales et internationales: À la chambre de conciliation et d’arbitrage, au tribunal arbitral du Sport à Genève, au tribunal de Genève, à la FIFA, et à la CAF.

AUGMENTATION DE LA DURÉE DU MANDAT À 7 ANS: Alors que presque toutes les fédérations du monde entier ont des mandats de 4 ans y compris à la CAF et la FIFA, Samuel ETO’O tente de faire passer le mandat du président de la FECAFOOT à 7 ans. Soit près du double. En Afrique cela ne s’est jamais produit.

LA MAFIA DE L’ÉQUIPEMENTIER: Alors qu’il a perçu l’argent du Coq Sportif, Samuel ETO’O deux mois après rompt un contrat et choisit comme équipementier des Lions Indomptables une société de flocage des habits basée dans un paradis fiscal, qui n’a ni téléphone, ni bureaux, ni usine. Une société Offshore dénommée: ONE ALL SPORTS. Coq Sportif réclame près de 10 milliards Fcfa de dommage et intérêt à la FECAFOOT. Le Cameroun passe d’une multinationale de renommée pour une société offshore de blanchiment d’argent.

GASPILLAGE INDÉCENT DE L’ARGENT: La FECAFOOT n’a pas d’argent dans les caisses. Au delà des prestataires, même les arbitres ne sont pas payés. Les 1 milliard Fcfa reçus de la FIFA pour la préparation des Lions Indomptables au Qatar ont été dilapidés. A la question de savoir où est cet argent: ETO’O a indiqué avoir payé les primes des lions. Pour 1 milliard?

Lire aussi
Cameroun-Football : Les joueurs de Stade Renard de Melong en congé technique

LES SPONSORS FUIENT LA FECAFOOT: Alors qu’il avait promis ramener des Sponsors y compris internationaux, C’est le contraire. Un seul sponsor de très petite taille. Rappelons ici que tous les gros sponsors du Football Camerounais ont été ramenés par Iya Mohamed: Brasseries, Guiness, Orange, Tangui.

NÉPOTISME À OUTRANCE: Jamais dans l’histoire de la FECAFOOT l’on a assisté à un tel niveau de conflit d’intérêts ou des amis, frères et proches du président occupent les responsabilités les plus importantes et gagnent les marchés les plus juteux en toute impunité.

LE SEUL PRÉSIDENT DE LA FECAFOOT CONDAMNÉ ÉTANT EN EXERCICE DE SES FONCTIONS: Le président de la Fédération camerounaise de football a été condamné à 22 mois de prison et à une amende de près de 2 milliards Fcfa pour fraude fiscale en Espagne.

EN MOINS D’UN AN PLUS DE 10 MILLIARDS FCFA DE DETTE: C’est la cerise sur le gâteau. Du jamais vu.En un an Samuel ETO’O va creuser le déficit de la FECAFOOT de plusieurs milliards Fcfa: Condamnation par la FIFA dans sa guerre avec UCB: 300 millions Fcfa; Condamnation après le limogeage Antonio Conceicao pour le remplacer par son ami, Rigobert Song: 1 milliard 200 millions Fcfa; Un prêt de 4 milliards Fcfa au gouvernement pour la coupe du monde alors qu’il a déjà reçu 3,6 milliards; Condamnation certaine dans le procès en litige avec CoQ Sportif pour rupture abusive de contrat: Minimum 4 milliards Fcfa En un an Samuel ETO’O aura endetté la FECAFOOT à 10 milliards FCFA.

Lire aussi
Can Cameroun 2021 : Difficile gestion du retour des supporters à Bafoussam

Arrêtez avec la délinquance intellectuelle.

Si tout ceci fait de Samuel ETO’O le meilleur président de la FECAFOOT, Paul Biya est certainement le plus grand génie de l’histoire de l’humanité.

Pour toute information confidentielle que vous souhaitez rendre publique. Écrivez à l’adresse WhatsApp: 00 33 7 52 73 66 19

BORIS BERTOLT

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page