Cameroun : Le chef de l´Etat rend hommage aux Forces de défense dans son Discours

Président Paul BIYA

Il reconnait leur bravoure, leur engagement et leur professionnalisme. Le message a été reçu par les hommes du 51e Bim à Dschang en présence du Mindef le 31 décembre dernier.

Le chef de l´Etat rend hommage à l´ensemble des Forces de défense et de sécurité camerounaises, lors de son traditionnel discours de fin d´année à la nation. Un message reçu par les hommes au poste de commandement du 51e Bataillon d´infanterie motorisé de Dschang, en présence du Mindef Joseph Beti Assomo dans le cadre des activités marquant la célébration de la Saint Sylvestre et du Nouvel an vendredi 31 décembre dernier.

La riposte des troupes lors des incursions sporadiques de Boko Haram enregistrées ces derniers mois dans la région de l’Extrême Nord, saluée par le chef suprême des armées, qui invite les populations à plus de collaboration pour préserver l´intégrité du territoire. « Je voudrais une fois de plus leur rendre un hommage mérité pour leur bravoure, leur engagement et leur professionnalisme. C’est le lieu de saluer également, la pleine mobilisation des forces vives de la Nation, des populations et des comités de vigilance, qui participent de façon déterminante à la réussite de notre stratégie de défense populaire. Dans cette lutte acharnée contre la barbarie, je voudrais exhorter le peuple camerounais à intensifier la collaboration avec nos forces de défense et de sécurité, afin de neutraliser les fanatiques de la violence armée et de préserver l’intégrité de notre territoire », indique Paul Biya.

Dans cet exercice de défense civile et militaire, le chef suprême des armées invite les Forces de défense et de sécurité à continuer le combat, en mémoire des compatriotes tombés sur le champ de bataille. « Dans cet exercice noble de défense civile et militaire, plusieurs de nos compatriotes ont perdu la vie sur le champ de bataille. Puissent-t-ils trouver dans notre détermination à poursuivre le combat, le réconfort que leur sacrifice pour la République n’aura pas été vain. Ils constituent des modèles pour notre jeunesse, que j’exhorte à ne pas céder aux manœuvres d’endoctrinement des groupes sécessionnistes. Dans ce combat contre le terrorisme, nous entendons rallier un large éventail d’Etats partenaires, en déconstruisant les contrevérités sur la situation des droits de l’homme dans notre pays, véhiculées au sein de l’opinion internationale par certains contempteurs du Cameroun».

A l´occasion de sa visite de travail dans la 5e région militaire interarmées, le Mindef a procédé à la remise des épaulettes aux personnels des forces de défense promus des garnisons de Dschang et Bafoussam le 1er janvier 2022. Parmi les heureux, le colonel Mouaha Bell, dont le nouveau grade est celui de la reconnaissance du devoir accompli. « C´est un sentiment de fierté et de gratitude du haut commandement, une reconnaissance du travail accompli ». La division de la communication enregistre des nouveaux élus avec les promotions du lieutenant Wolawa et du sergent Mbida Luc Christian. Déjà vendredi 31 décembre, c´était la communion parfaite entre le Mindef et les troupes, pour la célébration de la Saint-Sylvestre et du nouvel an 2022. Moment de convivialité, pendant lequel Joseph Beti Assomo s’est joint aux hommes, sillonnant les différents couloirs pour souhaiter les vœux de bonheur pour l´année 2022 et un toast avec l´ensemble des troupes.

Bien avant s´est tenue une réunion d´évaluation sécuritaire spéciale, à l´effet de faire le point dans la 5e région militaire interarmées à l´approche de la Can 2021 qui démarre le 9 janvier prochain, la région de l´Ouest hôte de la Poule B, qui enregistre des incursions des sécessionnistes car limitrophe avec le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Au terme de cette rencontre stratégique avec l´ensemble des autorités administratives, militaires et gendarmes de la région, des mesures pour une sécurité efficace ont été prises, devant permettre la bonne tenue de l’événement. Cette visite instruite par le chef de l´Etat depuis quelques années, intervient après les étapes de Kidji-Matar dans le Mayo-Sava, Fotokol dans le Logone et Chari, Mamfé dans la Manyu, Bossangoa et Bangui auprès du bataillon camerounais en Rca, Kye-Ossi dans la Vallée du Ntem et Tibati dans le Djerem.

Moïse Moundi / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *