Cameroun: La ville de Douala coupée de Yaoundé

Cette situation fait suite à l’effondrement d’un pont sur l’axe bitumée qui relie ces deux principales villes du Cameroun.
Les passagers des premiers bus qui quittent généralement le quai à 4 heures chaque jour pour rallier  Yaoundé en partance de Douala et vice versa ont vu leur parcours stoppé à Manyaï, un village situé dans le département du Nyong et Kelle. Suite à une forte pluie qui s’est abattue toute la nuit dans cette localité provoquant une montée des eaux, un pont s’y est totalement écroulé.

Des voies de contournement sont d’ores et déjà proposées aux usagers qui devront pour la circonstance voir leur trajet allonger d’environ deux heures. La première consiste à emprunter la route non bitumée en passant par l’entrée d’Otélé ensuite Minka pour accéder à Makak et ressortir à Eséka. Une fois ici, il est aisée de reprendre la route bitumée jusqu’à Boumnyebel. La deuxième qui  semble plus accessible est de choisir l’itinéraire Douala-Boumnyebel-Eseka-Makak-Ngoumou-Yaoundé.
A Douala, la gare ferroviaire abonde de nombreux clients  en quête d’un billet pour le départ de  14 H du train intercity pour Yaoundé. La même affluence est signalée à la gare de Yaoundé où les réservations pour le train de 19H45 qui va rallier Douala connaissent déjà un pic. La société Camrail a immédiatement augmenté sa capacité d’accueil des usagers en augmentant le nombre de voitures disponibles sur les trains intercity au départ de Yaoundé et Douala.  Huit voitures supplémentaires ont ainsi été mis à la disposition des clients sur le train Intercity qui est parti de Yaoundé à 10h25. A en croire Camrail, en ajustant la rame InterCity,  l’offre est passée de 740 sièges à 1224 sièges offerts.
Les vols de la compagne aérienne Camair-Co pourraient eux aussi dans les prochaines heures connaître de nombreuses réservations.

Oumarou Doukhali, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *