Cameroun: La France offre des emplois à plus de 1000 jeunes dans l’Extrême-Nord

Plus de 1 000 jeunes sont recrutés pour des travaux à haute intensité de main d’œuvre financés avec le concours de l’Agence française de développement (AFD).
Le directeur de l’Agence française de développement (AFD) effectue une visite de travail à l’Extrême-Nord depuis ce mercredi 3 février 2016. Hervé Conan est venu apprécier les mécanismes mis en place afin de permettre l’exécution harmonieuse des projets à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) qui bénéficient des financements de l’AFD. Pour cette descente sur le terrain, deux communes sont ciblées, à savoir la commune de Moutourwa qui bénéficie d’un projet prioritaire choisi par la commune, à savoir l’amélioration de la circulation des personnes et des biens sur le tronçon routier entre les localités de Mougoudou et Damaï pratiquement coupées du chef-lieu de l’arrondissement en saison sèche, et le projet de construction d’une mare artificielle et d’un forage à énergie solaire dans la localité de Madaïgoum, dans la commune de Guidiguis. Il s’agit là des projets qui, d’après Hervé Conan, amélioreront les conditions de vie des populations locales. Il convient de souligner que pour la première phase de l’opération HIMO lancée en 2015 dans cette région de l’Extrême-Nord défavorisée par la rudesse du climat et l’insécurité engendrée par les attaques terroristes, 12 communes sont ciblées, à savoir Bourha, Gobo, Guidiguis, Hina, Mindif, Petté, Zina, Kaélé, Kar-Hay, Mokolo et Maroua 1er. 237online.com Mais à ce jour, six projets sont en cours d’exécution dans les communes de Guidi- guis, Moutourwa, Wina, Gobo, Hina et Mindif, pour un montant de 1,245 milliard de F environ, dont près de 318 millions de F réservés à la rémunération des 1 170 jeunes travailleurs. Quant aux autres six autres projets, ils sont en attente de passation des marchés. Le directeur de l’AFD a invité les bénéficiaires à pouvoir s’approprier ces projets qui, a-t-il affirmé, auront des effets d’entraînement dans le vécu quotidien des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *