Cameroun: La COBAC r�©vise ses critiques vis-� -vis de Afriland First Bank

La Commission bancaire de l??Afrique centrale (COBAC) vient de réviser ses observations alarmantes, contenues dans un rapport de contrôle effectué du 17 novembre 2011 au 3 février 2012 à Afriland First Bank (AFB), la première banque du Cameroun.
Dans une note interne dont APA a obtenu copie, le gendarme sous-régional des établissements de crédit reconnaît que des travaux d??expertise comptable, effectués par Deloitte and Touche Afrique centrale et Hubert Feze, sur sa commande, ressortent des fonds propres positifs de l??ordre de 36 milliards FCFA au 30 juin de

l??année en cours.
Cette observation, du coup, annule celle contenue dans son propre rapport et qui faisait état d??une situation de fonds propres nets négative à hauteur de 14 milliards FCFA pendant la période étudiée.
Dans son rapport, la COBAC indiquait que la situation financière d??AFB, première banque du Cameroun et malgré «une exploitation apparemment excédentaire», était «alarmante».
Son document pointait notamment «un développement tentaculaire» et «difficile à cerner», un dispositif de gouvernance opaque, une organisation interne instable et des dispositifs de contrôle lacunaires.
S??agissant des ratios prudentiels, la note interne de la COBAC indique qu??ils sont «respectés dans l??ensemble» à l??exception de ceux de couverture des immobilisations et de transformation à long terme.
Selon de récentes données du marché bancaire, AFB occupe la première place du marché des dépôts avec plus de 480 milliards FCFA collectés dont plus de 58% ont été réinjectés dans l??économie nationale.
Dans le même ordre d??idées, le total bilan de cet établissement à capitaux majoritairement camerounais se chiffre à 573,6 milliards FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *