Economie

Cameroun : La BICEC accusée de la disparition de 7 millions du compte bancaire d’un mort [ Témoignage ]

Je vous faire part d’une situation scandaleuse de la BICEC dont ma famille est victime.

En effet, sieur Nlinya en décédant avait laissé dans son compte bancaire une somme de 7 millions 500 milles. Somme qui faisait partie de l’héritage des enfants.

4 ans après le décès l’aînée de la famille découvre un chèque de la BICEC et décide dont de monter à la BICEC de Yaoundé pour s’enquérir de la situation et de l’état du compte bancaire de monsieur Nlinya Joseph ( le défunt).

À peine arrivée à la banque la caissière lui fait comprendre qu’ils ne reçoivent pas les étrangers, mon frère étant fâché demande à voir le directeur de la banque car il voulait avoir et savoir l’état de compte de notre feu père et puis les procédures qu’il fallait utiliser pour pouvoir avoir accès à cet argent.

Après plusieurs insistances et élévation de ton alors ce directeur était sorti et avait demandé que l’on sorte l’état des comptes, tenez vous tranquille : il en ressortait que chaque année après le décès de monsieur Nlinya Joseph des retraits de 1 million 500 mille se faisaient chaque année et que la dernière transaction datait de février 2020 et qu’il ne manquait que 45 milles dans le compte.

Scandalisé mon frère aurait demandé qui était derrière ces retraits? Ils ont sorti le nom d’un de nos frères décédé avec un faux jugement d’hérédité et nous ont fait comprendre que l’argent était retiré depuis BICEC de Bamenda et que l’on devrait aller là bas réclamer.

Alors plusieurs questions se posent : D’où sort ce jugement d’hérédité fait à Bamenda et datant de 2 ans pourtant notre père était domicilié à bangangté et était décédé il y’a 5 ans ? Pourquoi une banque de cette ampleur aurait elle permis qu’il ait une fausse transaction depuis Bamenda et pourtant le défunt était inscrit à BICEC de Yaoundé où il faisait ses transactions ? Pourquoi utiliser le nom d’un fils décédé il y’a 4 ans c’est à dire un an après le décès du défunt pour faire des transactions donc la dernière daterait de février 2020 ?

Bon après avoir fait un tour à Bicec Bamenda on nous a fait comprendre que c’est à la banque de Yaoundé que tout se déroule et qu’ils ne reconnaissent pas les faits.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page