Cameroun – Intox: la rumeur «tue» René Sadi

Le ministre Sadi

Le Minatd a été donné pour mort hier par des illusionnistes très mal inspirés.
Après le président Paul Biya himself, Laurent Esso (alors ministre d’État, secrétaire général de la présidence de la République), Martin Belinga Eboutou (Ministre directeur du cabinet civil) et quelques autres dignitaires du régime de Yaoundé, voici venu le tour de René Emmanuel Sadi d’être enterré vivant. Une bonne partie de la journée d’hier en effet, une folle rumeur, amplifiée par la magie du téléphone portable ainsi que la capacité des manipulateurs à mousser de fausses alertes, a donné pour mort le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd).
Dans ce dimanche en grande partie noir tel qu’imposé par Eneo, c’est souvent la batterie du portable qui finissait par s’épuiser sous le flot des appels et réceptions. Parfois, ceux qui appelaient pour vérifier, voire confirmer la «mauvaise nouvelle» étaient des gens au demeurant fort respectables. Certains étaient si catégoriques que le premier crédule venu aurait pu tomber dans le panneau de l’intoxication. Curieusement, personne n’allait jusqu’à indiquer le genre et le lieu du décès. C’était toujours l’éternel «on-m’a-dit-que-l’autre-a-dit que»…
D’où la méfiance observée par votre journal qui, vers la fin de la journée, apprendra d’un proche collaborateur que le Minatd, bien vivant, en chair et en os, était en pleine séance de sport comme il en a pris l’habitude. C’est aussi à ce moment que les oiseaux de mauvais augure se sont subitement tus. Plus d’appels, téléphones éteints. Une blague de très mauvais goût, s’agissant particulièrement d’une personnalité de premier rang au sein de l’Exécutif camerounais.
Qui a donc «tué» René Sadi hier ? Pourquoi ? Et, surtout, pour quelle raison a-t-on voulu impliquer l’opinion publique dans la sale besogne ? Le flot de questions peut ainsi être déclamé à l’infini. Une chose demeure cependant certaine : par ces temps de tumultes de tous ordres, les citoyens sont particulièrement exposés à toutes sortes de tentatives d’intox. D’où cet appel de La Météo à plus de vigilance, face aux illusionnistes de tout poil dont l’inspiration et la capacité de nuisance vont crescendo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *