Société

Cameroun – Infox : Jean Philippe Ngo’o Mebe n’a pas fuit après l’incarcération de ses parents

Le 1er adjoint au préfet du Wouri, fils de l’ex-ministre de la Défense, Edgar Alain Mebe, était annoncé en cavale après l’incarcération de son père.

Il est 13h ce lundi 11 mars 2019 au quartier administratif Bonanjo à Douala. Jean Philippe Ngo’o Mebe, le premier adjoint au préfet du département du
Wouri, est en poste dans son bureau. Vêtu d’un boubou de couleur vert-citron, l’administrateur civil est rompu à la tâche. Il appose sa signature sur
une pile de documents classés dans un parapheur devant lui. C’est à peine s’il a quelques secondes de répit pour discuter avec des visiteurs.
Lorsque son téléphone crépite quinze minutes plus tard, il doit prendre congé de son bureau. Il a une urgence à gérer dans le cadre de ses fonctions, apprend-on. Des informations circulant sur les réseaux sociaux depuis le 8 mars dernier faisaient savoir que l’administrateur civil a pris la fuite à la suite de l’incarcération de son père, l’ex-ministre de la Défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o.

A la préfecture, l’entourage de Jean Philippe Ngo’o Mebe relève que le préfet n’a pas abandonné son poste depuis plusieurs semaines. Il a été aperçu à la tribune à la place de la Bessèkè vendredi 08 mars 2019, à l’occasion du défilé en l’honneur de la journée internationale de la femme. Hier lundi, il a également pris part à la traditionnelle réunion hebdomadaire de sécurité, aux côtés des sous-préfets et autres hauts responsables de la ville de Douala. La rumeur sur sa fuite, Jean Philippe Ngo’o Mebe dit l’avoir apprise à travers les réseaux sociaux. Même s’il trouve inopportun de se prononcer sur ce « Fakenews » , on apprendra tout de même que le premier adjoint au préfet a annulé une mission à l’étranger la semaine dernière, pour ne pas laisser libre cours à des supputations. « La responsabilité pénale est individuelle. Si les parents sont englués dans des affaires pourquoi vouloir forcer une implication du fils » , interroge une autorité administrative de la ville. Elle indique en outre que Jean Philippe Ngo’o Mebe pourra aller rendre une visite à ses parents incarcérés à la prison de Kondengui à Yaoundé, lorsque le préfet aura jugé qu’il a évacué un ensemble de dossiers importants sur lesquels il travaille actuellement.

Source
Mathias Mouendé Ngamo
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page