Société

Cameroun – Incendie à la SONARA/René Sadi: « L’incendie serait d’origine technique »

Le gouvernement se montre prudent sur les causes de l’incendie qui s’est déclaré à la Société Nationale de Raffinage (SONARA) dans la nuit du 31 mai 2019.

Deux jours après, l’on ignore toujours les causes de l’incendie qui s’est déclaré à la SONARA (Société Nationale de Raffinage) à Limbe dans la nuit du 31 mai 2019. Si l’incident a rapidement été revendiqué par des leaders séparatistes, l’armée a immédiatement démenti cette information.

«En réalité, ce vendredi 31 mai 2019 vers 22 heures, c’est l’explosion d’un des fours de distillation de la SONARA qui entraîne l’incendie de deux cuves de stockage», indique le porte-parole de l’armée, le colonel Cyrile Serge Atonfack, dans un communiqué publié le samedi 1er juin.

Ce même jour, le gouvernement a publié un autre communiqué sur le sujet. A la lecture, René Emmanuel Sadi, son porte-parole, se montre beaucoup plus prudent sur les causes du sinistre. «Pour l’instant, l’incendie serait d’origine technique. Les enquêtes en cours instruites par le gouvernement permettront d’en déterminer avec exactitude les causes», indique le ministre de la Communication (MINCOM).

Lire aussi
Cameroun - Drame de Kribi: Révélations troublantes de la famille de la victime

Le ministre de tutelle, Gaston Eloundou Essomba, en charge de l’Eau et de l’Energie, s’est rendu à Limbe aux premières heures de la matinée de samedi pour évaluer la situation. «Pour l’heure, l’incendie a été maitrisé et la situation est sous contrôle, suite à une prompte réaction coordonnée des équipes de la SONARA, et l’intervention énergiques de nos forces de défense, notamment les sapeurs de Douala appelés en renfort. Malgré quelques dégâts matériels sur les outils de production, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer», rassure René Sadi.

Voici le communiqué:

Dans la nuit du 31 mai 2019, à 21 heures 55min, s’est produite une explosion dans la zone de fractionnement des essences de la société de la Société Nationale de Raffinage(SONARA). S’en est suivi un incendie qui a touché certains équipements des unités de distillation atmosphérique.

Informé de la situation, le gouvernement, à travers le ministre de l’Eau et de l’Energie, s’est immédiatement déployé sur les lieux aux premières heures du samedi 1er juin 2019 à Limbe.

Lire aussi
Sud-Cameroun : Un enfant de 6 ans assassiné par son oncle

Pour l’instant, l’incendie serait d’origine technique. Les enquêtes en cours instruites par le gouvernement permettront d’en déterminer avec exactitude les causes.

Pour l’heure, l’incendie a été maitrisé et la situation est sous contrôle, suite à une prompte réaction coordonnée des équipes de la SONARA, et l’intervention énergiques de nos forces de défense, notamment les sapeurs de Douala appelés en renfort.

Malgré quelques dégâts matériels sur les outils de production, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Le gouvernement tient à rassurer les populations que les dispositions sont prises pour l’approvisionnement continu de l’ensemble du territoire en produits pétroliers, et la remise en état des unités de production dans les plus brefs délais.

Son Excellence Monsieur Paul Biya, Président de la République, Chef de l’Etat a du reste, donné des instructions fermes afin que ce malheureux incident n’ait pas d’impact négatif sur la vie des populations riveraines et pour que le projet d’extension et de modernisation de la SONARA, actuellement en cours, se poursuive normalement.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page