Cameroun – Guerre contre Boko: Haram L’Undp prend position

Le Comité central de ce parti a rendu publique une déclaration à ce sujet.L’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), à travers son Comité central élargi aux membres du Conseil national et, des comités des organisations annexes, prend position à propos de la guerre que mène le Cameroun contre Boko Haram. Cette instance du parti de Bello Bouba Maigari a adopté une déclaration, le 20 février dernier, relative à la « situation politique et sécuritaire du Cameroun ».
Alors que situation sécuritaire dans certaines parties du Cameroun et à ses frontières cristallise l’attention non seulement de la nation tout entière, mais aussi de la communauté internationale en général et de la sous-région Afrique centrale en particulier, des voix s’élèvent de toute part pour condamner les incursions de bandes armées à l’Est, et celles de la nébuleuse terroriste à l’Extrême-Nord. C’est dans ce sillage de rejet des actions de cette secte que l’Undp « condamne avec la plus grande énergie les atteintes répétées à la sécurité et à l’intégrité territoriale de notre pays, ainsi que les crimes odieux » que les membres de Boko Haram commettent. Notamment les assassinats, enlèvements, viols et autres exactions.
Le Comité central de l’Undp a saisi cette occasion pour exprimer sa profonde compassion aux familles des soldats tombés sur le champ d’honneur, ainsi qu’à celles des populations – victimes innocentes – des agressions de Boko Haram », déclare le parti de Maïgari Bello Bouba par ailleurs ministre du Tourisme et des Loisirs. Non sans adresser aux forces de défense et de sécurité « sa reconnaissance pour les sacrifices, la bravoure et le patriotisme dont elles font preuve tous les jours pour repousser l’ennemi, pour protéger notre nation et nos concitoyens ».

Pascal Dibamou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *