Cameroun – Génie Militaire: l’armée Kenyane sollicite l’expertise de l’armée camerounaise – 237online.com
Politique

Cameroun – Génie Militaire: l’armée Kenyane sollicite l’expertise de l’armée camerounaise

Une délégation composée de 15 hauts responsables de l’administration et de l’armée Kenyane, séjourne à Yaoundé depuis le début de la semaine à cet effet.

La délégation Kenyane est conduite par Mohamud M. Ali gouverneur de la région kenyane de Marsabi, et par Julius Korir, Haut responsable du ministère Kenyan des transports, des infrastructures, de l’habitat, du développement urbain et des travaux publics. Précisent nos confrères du trihebdomadaire Essingan en Kiosque ce vendredi 17 mai. A en croire les affirmations de Mohamud M. Ali relayées par nos confrères, ces Hauts responsables Kenyans sont venus au Cameroun pour solliciter «l’expérience du génie miliaire camerounais en matière de construction de routes en zone d’insécurité sur financement de la banque Mondiale».

En effet, comme le renseigne la délégation kenyanne qui a fait le déplacement de Yaoundé «Le Kenya n’arrive pas à mener à bien les travaux de réhabilitation de la route entre Isiolo, dans le Nord-est du Kenya et mandera sur le territoire somalien. Une Zone infestée de soudards de la secte islamique somalienne des Shebab». En outre, a précisé le General Kenyan James Gitiba au micro de nos confrères d’Essingan «les autorités de son pays souhaitent aussi que le Cameroun aide le Génie Miliaire Kenyan à densifier son action dans les projets de développement.»

Le Génie Miliaire Camerounais qui a pour principal fait d’arme la reprise du chantier de construction de la route Dabang-Kousseri déserté en 2014 par les chinois après l’enlèvement de leurs employés par la secte islamiste Boko Haram, s’est dit prêt a partager son expérience avec ses homologues kenyans. Pour le Colonel Jackson Kamgain «le Kenya est aujourd’hui confronté au même problème que nous il y a quelques années. C’est pourquoi ils veulent apprendre de nous. C’est pourquoi il est important que nos leur apportions notre aide»

A l’actif du génie miliaire camerounais, on peut également mettre la construction du marché moderne de Sangmélima dans la région du Sud

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer