Cameroun: Fête de l’unité dans la psychose en Zone anglophone

La 47e édition de la fête nationale à travers le pays est terminée mais les événements qui ont façonné cette journée, en particulier dans les régions anglophones, continuent de faire des vagues sur les réseaux sociaux et le feront certainement encore longtemps.

Alors que les 8 autres régions du cameroun ont célébré dans la pesanteur, les événements dans les régions anglophones étaient loin d’être idéaux.

Partisans du RDPC, très peu d’entre eux ont pris le risque de braver le mot d’ordre d ville morte décrétée par les sécessionnistes. Beaucoup d’entre eux ont été vus se couvrant le visage dans le Nord-ouest, de peur d’être identifiés et attaqués par les « ambaboys ». Les téléphones portables ont également été interdits dans de nombreux lieux de cérémonie

Les hommes et les femmes ont honte d’être identifiés pour célébrer ce qui est censé être le moment le plus fier de tous les Camerounais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *