Economie

Cameroun-Excusif: 2 000 litres d’acide nitrique saisis par HALCOMI 3

Alors que les camerounais s’avancent inexorablement vers les fêtes de fin d’année, l’administration douanière, elle, prépare une autre fête. Celle qu’elle célèbre toutes les semaines (désormais) après les saisies des produits de contrebande.

Ce dimanche, les équipes de l’opération Halte au Commerce Illicite (HALCOMI 3) sont tombées sur 100 bidons de 20 litres contenant chacun de l’acide nitrique.

Ce qui fait 2 000 litres de cette subsistance chimique utilisée dans la fabrication des Engins Explosifs Improvisés (EEI).

Cette saisie survient trois semaines presque jours pour jours après l’opération du 27 novembre dernier. Au cours de laquelle 300 litres de peroxyde d’hydrogène étaient tombés dans les filets de HALCOMI à Douala.

Lire aussi
Retombé du Pipeline Cameroun-Tchad : le trésor camerounais engrange 30,7 milliard de FCFA

NB: Comme l’acide nitrique, le peroxyde d’hydrogène est un propulseur chimique pouvant être utilisé dans la fabrication des EEI.

En quatre mois (entre août et décembre 2020), c’est la troisième saisie enregistrée par cette sorte de Cellule anti-terroriste de la Direction générale des Douanes.

Le 26 août dernier, 207 Engins Explosifs Improvisés d’un poids total de 2070 kg ont été pris entre les mains de présumés contrebandiers dans la région du Nord.

Les contrevenants transportaient leur butin dans un véhicule de type Toyota Starlet (série 92).

Les équipes de FONGOD Edwin NUVAGA venaient alors de réaliser la plus importante saisie jamais réalisée par la Douane.

Lire aussi
Péages automatiques : les pouvoirs publics comptent faire d’une pierre deux coups

Frégist Bertrand TCHOUTA

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page