Cameroun : Eto’o confirme Marc Brys comme sélectionneur national des Lions Indomptables ! 🇨🇲⚽💥

Marc Brys

Alors que le nom de Marc Brys faisait consensus, Samuel Eto’o vient de rebattre les cartes en remaniant en profondeur le staff proposé par le Ministre des Sports autour du technicien belge. Un nouveau coup de poker qui risque de raviver les tensions entre la Fecafoot et la tutelle.

La Fecafoot valide Marc Brys, mais avec un staff bouleversé

Réuni en comité d’urgence ce 8 mai 2024, la Fecafoot a entériné la nomination de Marc Brys, 61 ans, au poste de sélectionneur national des Lions Indomptables. Jusque-là, rien de bien surprenant, puisque le technicien belge avait déjà été choisi par le Ministre des Sports Narcisse Mouelle Kombi.

Mais c’est au niveau de l’encadrement technique que Samuel Eto’o a décidé de marquer sa différence. Exit Omam Biyick, Noël Essengue, Dany Nounkeu et les autres membres du staff initialement désignés par le Minsep. Place à Martin Ndtoungou Mpile et David Pagou comme adjoints de Marc Brys, des noms qui ne figuraient pas dans la short-list ministérielle.

Un énième bras de fer qui risque de plomber la sérénité des Lions

Si le nom de Marc Brys semblait faire l’unanimité entre la Fecafoot et le Minsep, ce remaniement unilatéral du staff par Samuel Eto’o a tout du coup de force. Une manière pour le président de la Fédération de réaffirmer son autorité et son autonomie dans la gestion des Lions Indomptables, quitte à atomiser le fragile équilibre trouvé avec la tutelle.

Car ce énième épisode risque de raviver les tensions et la défiance entre les deux institutions, alors même que des échéances cruciales se profilent pour la sélection nationale. Avec des matchs capitaux contre le Cap-Vert et l’Angola début juin dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2026, les Lions Indomptables ont surtout besoin de sérénité et de stabilité.

Brys et son staff joueront-ils les pompiers ou les pyromanes ?

Dans ce contexte explosif, tous les regards se tourneront vers Marc Brys et son nouveau staff. Appelés à prendre leurs fonctions dans les prochains jours, ils devront très vite trouver leurs marques et instaurer un climat de confiance et de travail, loin des querelles de chapelles entre la Fecafoot et le Minsep.

Un défi de taille pour le technicien belge, qui devra faire preuve de toute son expérience et de son leadership pour fédérer autour du projet sportif et éviter que les Lions ne s’embrasent. La première mission de Brys et de ses adjoints sera peut-être d’éteindre l’incendie qui couve entre Samuel Eto’o et Narcisse Mouelle Kombi. Sous peine de voir la tanière partir en fumée avant même le coup d’envoi des hostilités sur le terrain.

Par Rodrigue Kamga Noumsi pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *