Cameroun – Enam: Paul Biya sur la liste d’attente publiée par le ministre

Par arrêté n°002172/Minfopra/Cab du 08 juillet 2015 portant admission des auditeurs de justice à la division de la magistrature et des greffes de l’école nationale d’Administration et de magistrature (Enam), au titre de l’année académique 2015/2016, signé par le ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative Michel Ange Angouing, de nombreux Camerounais ont pu faire la fête. L’un d’eux, un peu moins.

[b]L’école du Centre-Sud et un peu de l’Est[/b]
S’il est de notoriété publique que les résultats du Concours d’entrée dans cette école est politique et que les ressortissants des Régions du Centre, du Sud et « un peu » de l’Est se taillent la part du Lion, force est de constater que cette fois, le jury a été un peu trop « rigoureux ».
Les résultats publiés par le très austère journal « Cameroon Tribune » ce lundi 13 juillet prêtent, pour une fois, à sourire. On apprend, après cette lecture, que Paul Biya est inscrit sur la liste d’attente. Le temps de la stupeur passée, on constate que ce n’est pas « l’autre », mais un certain Paul Mvele Biya. Malgré tout, il aura fallu une dose de courage aux membres du jury pour se permettre de commettre un tel « crime de lèse-nom ». Après cela, on va dire qu’il n’y a pas de « démocratie » au Cameroun.

Le plus malheureux est le père de ce jeune homme, en donnant à ce dernier un tel nom, il croyait prendre pour lui une assurance tout risque. Malheureusement, les « délinquants » qui ont publié cette liste des admis n’ont pas été d’accord avec lui. Dire qu’après la chute du régime du « vrai Paul Biya », son fils se précipitera en justice pour changer de nom. Quelle malchance !

[b]Benjamin Zebaze[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *