Cameroun – Dschang: Une cargaison de cannabis saisie

Ville de Dschang

Ces stupéfiants, pesant plus de 100 kg, étaient embarqués dans un car de transport interurbain, en partance pour Kumba, dans la région du Sud-Ouest.[pagebreak]Grâce à ses fins limiers, le commissariat du 2ème arrondissement de Dschang vient d’écourter le trajet d’une importante quantité de drogue. Précisément six sacs de cannabis bien sec, pour un poids total de 108,100 kg. La prise a été faite lors d’un contrôle routier, il y a quelques jours à Dschang, par l’Officier de police judiciaire Nnane Sone Moses, commissaire du 2ème arrondissement, accompagné de ses éléments. D’après nos sources, ils ont interpellé un car de transport de marque Toyota Coaster, appartenant à une agence de voyage, au lieu-dit Lifock, non loin de la gare routière de Dschang. «Nous avons reçu une information que nous avons exploitée avec beaucoup de bonheur», a confié un élément de la police qui faisait partie de l’équipe de contrôle, à notre source.
En effet, le car transportant ces stupéfiants, parti de Bamenda, avait pour destination finale Kumba, dans la région du Sud-ouest. Seulement, arrivé dans le chef-lieu du département de la Menoua, il tombe en panne. C’est donc aisément que les policiers se présentent à son conducteur, à l’effet dans un premier temps, de vérifier et les pièces du véhicule, et ceux de ses deux occupants.
Après s’être plié aux injonctions des hommes en tenue, le conducteur de l’engin, Raymond Meland Tinjoh, 35 ans, use de ruse pour fondre dans la nature. Prétextant à ses interlocuteurs et son assistant (motor boy), qu’il «courait en ville chercher un mécanicien». Mais, les flics, en poursuivant la fouille des bagages, vont tomber sur la grosse prise de cannabis, soigneusement emballés dans sacs.
Aussitôt pris en tenaille, le « motor boy », un certain Christian Toninbeng, avoue qu’il a été chargé par une connaissance d’aller remettre de l’argent à quelqu’un et de veiller à ce que les sacs soient mis dans le car. Après avoir accompli sa mission, il aurait été supplié par le chauffeur l’accompagner pour le voyage.
La cargaison qui serait destinée à un certain Derrick, résidant la ville de Kumba, a été mise en magasin au Commissariat du 2ème arrondissement de Dschang, tandis que le « motor boy », lui, jusqu’aux dernières nouvelles, méditait son sort dans les cellules de ce commissariat.
Un avis de recherche a été lancé pour essayer de rattraper le chauffeur dont la ligne téléphonique ne sonnerait plus, après qu’il ait réussi la ruse lui ayant permis de pendre la clé des champs.

Vivien Tonfack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *