Cameroun – Douala: Les travaux de la pénétrante Est déjà exécutés à 50%

En dépit des difficultés, l’entreprise en charge du chantier entend respecter les délais de livraison pour le 20 mai 2016.[pagebreak]Durant une semaine, les travaux d’aménagement de l’entrée Est de la ville de Douala ont dû être suspendus, apprend-on d’un responsable de Razel, l’entreprise en charge du chantier. Pour cause, « déguerpies, certaines populations se sont réinstallées sur le site. Conséquence, on a passé près d’une semaine en arrêt des travaux. On a dû arrêter les travaux le temps d’avoir la décision du préfet que ces populations ont saisi », explique pour le dénoncer le responsable de Razel, lors de la tenue de la 2ème session du comité de suivi de la mise en œuvre du plan de gestion environnementale et sociale, le 20 mars dernier Douala. Mais ce n’est pas la seule difficulté rencontrée sur le chantier de la pénétrante Est. A en croire Guillaume Eyoum Kana, le représentant de Camtel au sein dudit comité, l’entreprise pour laquelle il travaille totalise 62 coupures de câbles. Et le réseau Camtel est encore en cours de déplacement sur le site d’aménagement de l’entrée Est de la capitale économique.

Déplacer le réseau électrique également n’est pas chose aisée. Pour le secrétariat technique du comité, Eneo fait traîner les choses. Ce que dément Mary Ntantang, la représentante d’Eneo. D’après elle, «déplacer un réseau moyenne tension est très dangereux pour la population. Si ça traîne, c’est uniquement pour des mesures de sécurité».
Pour Philémon Zo’o Zamé, le secrétaire général du ministère des Travaux publics, par ailleurs président du comité de suivi, « le déplacement des réseaux est un problème important dont on va mieux discuter ». Ce d’autant plus que, « quand il s’agit des réseaux enterrés, on ne peut les déplacer. On construit des nouveaux. Les réseaux aériens eux, peuvent être déplacés », renchérit un autre membre du comité. Les travaux actuellement en cours de réalisation pour un montant de 50.599.173.418 et 2.065.804.343 Fcfa TTC seront achevés le 20 mai 2016, apprend-on du responsable de Razel. Les travaux à réaliser s’étalent sur 19, 20 Km et consistent entre autres en la réhabilitation et l’élargissement de la route actuelle, avec séparation des trafics de transit et de dessertes, construction des ponts et des ouvrages hydrauliques.

Marthe Ndiang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *