Cameroun – Disponibilité: 52 000 tonnes de sucre en souffrance à la Sosucam

Sosucam

C’est le stock que la société sucrière du Cameroun déclare en ce mois d’avril 2016 du fait de la contrebande.
Malgré la contrebande, Sosucam déclare qu’elle dispose d’un stock de 52 000 tonnes de sucre au mois d’avril 2016. 237online.com Une cargaison disponible en ce moment dans les magasins de ses usines de Mbandjock et Nkoteng, villes sucrières du département de la Haute Sanaga dans la région du Centre. D’après les responsables de cette entreprise, la Sosucam a livré sur le marché camerounais en moyenne 8 000 tonnes de sucre par mois depuis le début de cette année, au lieu des 13 000 ou 14 000 tonnes habituellement livrées au cours des exercices précédents sur la même période. C’est le résultat de la concurrence déloyale des importations frauduleuses et de la contrebande, conclutelle. « Il y a assez de sucre pour couvrir la demande actuellement », confie un haut responsable. Néanmoins, Sosucam annonce que la fin de la campagne sucrière lancée le 26 octobre 2016 s’annonce sous de bons auspices avec de bonnes prévisions en termes de stocks capables de tenir la demande du marché jusqu’à la prochaine campagne. Il est donc question de produire à la fin de ladite campagne 124 500 tonnes de sucre sur la base de 1, 26 million de tonnes de canne. En 2015, la production sucrière de la Sosucam, elle, a été de 125 000 tonnes. Cette production va se décliner en granulé blanc et blond, morceau blanc et blond, buchette,… Début octobre 2015, Louis Yinda, PDG de Sosucam, avait annoncé que d’ici à 2017, la production de l’entreprise atteindrait 170 000 tonnes. Pour y parvenir, la Socucam a consenti un investissement de 110 milliards FCFA. « La couverture des besoins des marchés nationaux sera assurée de manière optimale jusqu’à la fin de la campagne prochaine (juin 2016), notamment pendant les périodes de fêtes de fin d’année 2015 et Ramadan 2016, propices à une forte consommation », avait-il alors promis. Avec une capacité de broyage de 1, 5 millions de tonnes de canne à sucre par an pour une production installée de 150 000 tonnes de sucre, le leader du secteur sucrier au Cameroun dispose sur le site de Mbandjock d’une unité moderne d’une capacité de 100 tonnes de canne à sucre (Tc)/heure. A, Nkoteng la production est de 220Tc/heure. Au plan commercial Sosucam affiche un chiffre d’affaires qui varie entre 50 et 60 milliards de FCFA hors taxes pour une commercialisation pour l’heure de 138 500 tonnes de sucre (chiffes cumulés de la production de campagne 2014-2015 et les réserves de l’entreprise). Ses principaux clients industriels sont les Brasseries du Cameroun, Nestlé, Chococam, Guinness, Nosuca, Sumocam. Le reste du sucre produit et non exporté est distribué sur l’ensemble du territoire par un réseau de grossistes.

Sylvain Andzongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *