Cameroun : des nordistes pr�ªts �  se sacrifier pour MARAFA

Deux tracts différents distribués aux fidèles lors de la prière de fête de fin de Ramadan à la grande mosquée de Poumpoumré le 19 aout 2012 appellent à la libération de ce fils de Garoua.Les tracts signés du Comité national pour la libération de Marafa Hamidou Yaya (Conalimhy) et distribués à travers la ville de Garoua et dans les lieux de prière appellent les Camerounais et les Camerounaises à se mobiliser massivement et sur toute l??étendue du territoire pour dire non par tous les moyens à la mascarade.Les membres ou les adeptes de ce comité encore non officiel d??après nos sources, disent être préparés pour faire front à cette mascarade du pouvoir de Yaoundé. Ils disent être

convaincus qu??après un mois de procès, Marafa Hamidou Yaya n??a rien à voir dans l??affaire du Bbjet 2 comme il le revendique depuis qu??il a été arrêté et mis sous mandat de dépôt à la prison centrale de Yaoundé Kondengui, puis au Secrétariat d????tat à la Défense (Sed).Marafa est innocent selon les signataires et est par conséquent injustement détenu. 3 cas de figure se présentent pour le Marafa, croit savoir le Conalimhy. Soit il est logiquement libéré ou, sous l??influence de l??exécutif, il est condamné malgré son innocence prouvée ; soit enfin, les juges en leur âme et conscience le déclarent non coupable, mais sous l??influence du ministère public, qu??il soit contraint de rester en prison parce que le ministère public a relevé appel. Un autre tract portant la photo de cet homme politique va droit au but en exigeant la libération de « Son excellence » Marafa Hamidou Yaya.
Les rédacteurs de ce second tract écrit en anglais et en français s??opposent à la mort de la démocratie ainsi qu??à l??instrumentalisation dans notre pays. ?? titre de rappel, ce n??est pas la première fois que des tracts circulent à Garoua demandant la libération de Marafa. Déjà au mois de mai dernier, quelques semaines après son arrestation, des tracts avaient également circulé, demandant la libération de l??ancien ministre de l??Administration territoriale et de la Décentralisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *