Politique

Cameroun : Depuis sa cellule, Michèle Ndoki envoie un message aux Camerounais

Embastillée depuis près de six mois déjà à la prison centrale de Kondengui, suite aux marches blanches organisées par son parti politiques le MRC, l’avocate au barreau Cameroun n’avait plus fait signe sur ses pages Web.

Une absence qui a laissé orphelins ses nombreux abonnés notamment sur ses compte Tweeter et Facebook.

Après ce long moment de silence absolue, la femme politique revient avec de nouvelles idées, celles de bâtir un pays nouveau. « Tournons vers la construction de notre terre », a-t-elle lâché sur tweeter ce 23 juillet 2019.

Rappelons que Michèle Ndoki, première vice-présidente nationale des femmes du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) et responsable des activités du parti à Douala Ier, avait plaidé mi-octobre 2018 devant le Conseil constitutionnel pour dénoncer le hold-up électoral.

Lire aussi
Cameroun – Grand Dialogue National: Antoine de Saint-Affrique, Président de Barry Callebaut et financier de l’ombre

À la suite des marches non autorisées organisées par son parti, elle avait été inculpée un mois plus tard (28 février 2019 Ndlr) pour rébellion, insurrection et hostilité contre la patrie et claquemurée à la prison principale de Yaoundé.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer