Société

Cameroun – Couverture santé : 109 738 FCfa de prime annuelle par personne

C’est l’un des éléments contenus du rapport annuel 2020 des activités, présenté au cours de l’AG de la Mutuelle des personnels du Minpmeesa, ce 28 avril 2021 à Yaoundé.

La Mutuelle des personnels du ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (MupMinpmeesa) a moins de deux années d’existence. Mais, au regard des activités déjà menées et la projection qu’elle est en train de faire, la MupMinpmeesa ressemble à ce bébé
qui va courir alors qu’il vient à peine de se tenir debout. Il s’agit d’une synergie d’actions entreprises par près de 550 personnels adhérents de ce ministère, des services centraux et déconcentrés, dans la perspective du bien-être de tous. Une adhésion à l’idée lancée et soutenue en mars 2020 par Achille Bassilekin III, le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa).

Lui, qui avait estimé que pour avoir un rendement optimal du personnel de son département ministériel, en vue de l’atteinte des objectifs qui lui sont assignés dans le développement économique du Cameroun, il fallait avoir des personnes en bonne de santé. La couverture santé n’étant pas assurée au Cameroun, il était question de passer par la création de cette MupMinpmeesa pour permettre à ce personnel d’avoir cette garantie. L’on a appris dans le rapport présenté par Romuald Betegne, le secrétaire général de la MupMinpmeesa, que : « Concernant le volet Association, le membre doit payer son droit d’adhésion (2000 FCfa) et verser ses frais exigibles correspondants à son statut au Minpmeesa tel que fixés dans la grille des contributions figurant dans le Règlement intérieur (Article 18 des Statuts de la MupMinpmeesa).

Lire aussi
Cameroun : Missive de Yves Michel Fotso sur la succession du patriarche FOTSO Victor

S’agissant du volet Mutuelle pour la souscription d’une police d’assurance relative à la couverture santé, il revient à chaque assuré de verser la contrepartie financière pour garantir sa prise en charge médicale (pour l’exercice passé, elle s’élevait à 109 738 FCfa la prime annuelle par personne) ». Sauf que, compte tenu des contraintes financières dont font face la plupart des personnels du Minpmeesa et dans le but d’alléger ces charges supplémentaires des personnels, Achille Bassilekin III avait décidé au lendemain de l’adoption des textes constitutifs de la MupMinpmeesa, le 13 juillet 2019, de prendre en charge la contrepartie financière pour la couverture santé de l’ensemble des personnels du Minpmeesa. « Cette dépense avait été prévue au budget 2020 du Minpmeesa pour un montant de près de 75 000 000 FCfa. Ce geste fort appréciable de monsieur le ministre Achille Bassilekin III va permettre d’assurer 550 personnels à raison de 109 738 FCfa la prime annuelle par personne.

Un taux de consommation de la couverture santé estimé à moins de 5%

Cet appui en direction des membres assurés qui n’est pas automatique et définitivement acquise, n’efface pas le volet association ; lequel doit rester opérationnel grâce aux contributions exigibles des membres. Ils sont tenus de s’en acquitter préalablement afin de bénéficier de la couverture sanitaire et rester conformes à l’esprit et à la lettre des textes constitutifs de la Mutuelle », a indiqué le secrétaire général. C’est ainsi que durant l’année 2020, le personnel membre de la MupMinpmeesa a bénéficié d’une assurance maladie souscrite auprès d’une compagnie d’assurance, d’une crédibilité établie. Il y a des prises en charge des maladies des personnels et même des remboursements des frais médicaux. Seulement, il y a encore un travail de sensibilisation à mener à travers les services déconcentrés, par rapport à cette couverture santé. « Sur une couverture santé souscrite à 60 355 900 FCfa, les assurés de la MupMinpmeesa ont consommé moins de 9 000 000 FCfa.

Lire aussi
Cameroun - Baccalauréat 2020 : Les auteurs de la fuite des épreuves suspendus

Pour un taux de consommation estimé à moins de 5% », a-t-on appris dans la présentation du rapport annuel. « La désignation et la formation de deux points focaux relativement au contrat d’assurance avec la compagnie d’assurance. Ces derniers seront chargés d’expliquer, d’interpréter les clauses du contrat et d’orienter les assurés du MINPMEESA en situation d’urgence ou de détresse dans la recherche des solutions efficaces à leurs problèmes de santé ; une descente sur le terrain dans les 10 régions à l’effet de sensibiliser et d’intéresser l’ensemble des personnels ». Telles sont les chantiers immédiats de la MupMinpmeesa pour 2021, au-delà des activités sociales, culturelles et sportives. La MupMinpmeesa est sur les traces d’autres Mutuelles des services publics, qui ont pignon sur rue comme celle des personnels des Impôts ou celle des personnels du Trésor, qui fonctionnent depuis des décennies déjà, avec des réalisations visibles.

Achille Chountsa

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page