Société

Cameroun : Combats mortels entre jeunes et moto-taximen à Douala

Une personne est morte ce mardi 26 mai 2020 dans des violents affrontements entre jeunes et moto-taximen au quartier Nkolmitag à Douala.

Ce n’est pas une première à Nkolmitag. Après les récents affrontements qu’il y’a eu entre jeunes de ce quartier et moto-taximen originaires du septentrion communément appelés « Noir Noir », un drame a encore eu lieu ce mardi. Il s’avère que les chauffeurs des véhicules à deux roues auraient décidé d’appliquer le phénomène dit « retour » dans les rues. 237online.com a appris que suite à l’agression d’un des leurs, ils auraient décidé d’en découdre avec les jeunes de cette partie de la cité économique. Et ce ne serait pas tout ! La moto de leur confrère aurait aussi été confisquée par les jeunes de Nkolmitag. Le bilan provisoire fait état d’un mort. Pour l’heure l’identité de la personne disparue est inconnue, et aussi le camp dont elle était membre.

Pour que soit stoppé ce climat de guerre, un véhicule anti-émeute a été mobilisé. Le préfet du Wouri, Benjamin Mboutou s’est rendu sur les lieux pour s’enquérir de la situation. « Là le calme est revenu. Dans la journée, il y’a eu quelques échauffourées. Des camps s’organisent. Ils prônent le phénomène qu’ils appellent retour. C’est-à-dire aller agresser ceux qui sont soupçonnés d’avoir pris la moto d’un de leurs frères. Dans cet embrouillamini, c’est déjà la justice populaire qui s’installe. C’est pour ça que je suis descendu moi-même sur le terrain », a déclaré l’autorité administrative.

Lire aussi
Cameroun: Sale temps pour les magistrats corrompus

Accusés d’agresser régulièrement des habitants de ce quartier, les « Noir Noir » n’y sont plus les bienvenus depuis un certain temps, selon une source bien introduite.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page