Economie

Cameroun: classement 2015 des entreprises camerounaises par Jeune Afrique

La société à capitaux publics SNH détrône au classement la Sonara qui occupe cette fois la 102è place sur 500 entreprises recensées par l’hebdomadaire Jeune Afrique.
Jeune Afrique » vient de publier son hors-série annuel sur les 500 grandes entreprises africaines. De manière globale, 40 sociétés camerounaises font partie des 70 premières en Afrique centrale. Mais sur le plan local, la Société nationale des hydrocarbures (SNH) (64/500) occupe la tête du classement avec un chiffre d’affaires (CA) évalué à 2 332 millions de dollars, soit un peu plus de 1 338 milliards de FCFA. 237online.com La première entreprise en Afrique centrale reprend ainsi leur leadership à la Société nationale de raffinage (Sonara) qui trône au second rang (102/500) au pays. Son CA est de 1 497,4 millions de dollars, soit environ 859 milliards de FCFA, selon l’hebdomadaire panafricain. Tout comme l’année dernière, la Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC) est la troisième entreprise camerounaise et reste par ailleurs le leader du marché local des boissons. Loin devant Guinness Cameroon S.A., la Société de fabrication du vin au Cameroun (Sofavinc), Source du pays, Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC) et Société camerounaise de fermentation (Fermencam). Elles sont, bien qu’étant absentes de la liste des 500 grandes entreprises, respectivement à la 23è, 40è, 45è, 47è et 49è rangs des 50 sociétés évoluant dans ce secteur d’activité en Afrique. De même, sur les 500 meilleures entreprises du continent africain, Total Cameroun est 238e et 4e au plan local avec un CA estimé à 584,8 millions de dollars, équivalent d’à peu près 335 547 milliards de FCFA. Deux entreprises du secteur des télécommunications figurent dans le classement de « Jeune Afrique ». Il s’agit de MTN Cameroon qui, selon le magazine est 5è sur le territoire national, 266è en Afrique et 29ème entreprise évoluant dans les télécoms en Afrique. L’opérateur de téléphonie mobile devance son principal concurrent Orange (377/500) qui occupe quatre places plus loin que Perenco Rio Del Rey 8è avec 347,9 millions de dollars de CA, soit environ 199 milliards de FCFA. La première entreprise camerounaise en termes de rentabilité avec 112,9 millions de dollars de résultat net (64 825 milliards de FCFA) est précédée tout d’abord Eneo Cameroon (274/500) qui gagne 31 places au classement général et 6è au pays, puis Tradex (290/500) qui occupe la 7ème place au Cameroun. Ces deux sociétés ont chacune en ce qui la concerne un CA de 517,8 millions de dollars (297 milliards de FCFA) et 489,6 millions de dollars (281 milliards de FCFA). Le Groupe CFAO Cameroun (420/500) et Congelcam (478/500) spécialisée dans l’import-export, sont les deux dernières rangs du classement local. Ils sont respectivement classées 10è et 11 e avec un chiffre d’affaires évalué à 298,3 millions de dollars et 252,7 millions de dollars. Soit un plus de 171 milliards de FCFA et environ 145 milliards. Pour réaliser ce palmarès, Jeune Afrique a recensé 12 328 sociétés dont 10 500 ont reçu des questionnaires. Après de plusieurs relances et vérifications, l’hebdomadaire a établi une liste comportant les données financières de 1 881 compagnies. Ces données ont permis au magazine de réaliser le classement des 500 entreprises africaines selon leur chiffre d’affaires ainsi que les palmarès annexes par zones géographiques, par secteur d’activité et du point de vue de la rentabilité. Laquelle prend en compte les entreprises juridiquement présentes sur le continent, ce qui explique qu’un holding et ses filiales puissent figurer dans le même classement.

Lire aussi
Cameroun : Le directeur général d'Hévécam jette l’éponge

Christian Happi

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page