Cameroun : Accusé de vol et de recel aggravé

Des prisonniers enfermés

Ibrahima Mohamed plaide non coupable pour ces deux chefs d’accusations (vol et recel).

Agé de 39 ans et père de famille, l’accusé était à sa deuxième audience le 16 février dernier. L’affaire avait été renvoyée pour absence du conseil de l’accusé. Les faits se déroulent en mai 2019 au quartier Briqueterie à Yaoundé. En l’absence de son voisin, l’accusé s’est introduit par effraction dans le domicile de la victime. Il emporte des matériels ménagers, une bouteille à gaz et un ordinateur portable en panne de marque Hp. La mine pâle, le regard larmoyant, Ibrahima Mohamed ne souhaite pas s’exprimer.

Dans le box des accusés, il se fait tout petit. Mis en détention provisoire depuis le 24 mai 2019 à la prison centrale de Kondengui, le présumé voleur a été entendu. Au cours de l’enquête préliminaire et de l’information judiciaire, Ibrahima Mohamed est passé aux aveux. L’affaire est mise en délibérée pour le 22 mars prochain. En attendant d’être auditionné le jeune va poursuivre son séjour à la prison centrale de Kondengui.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *