Cameroun: 36 ex-combattants sécessionnistes favorables à l'appel au dialogue du gouvernement - 237online.com
Société

Cameroun: 36 ex-combattants sécessionnistes favorables à l’appel au dialogue du gouvernement

Près d’une semaine après l’appel au dialogue du gouvernement camerounais, 36 séparatistes armés anglophones ont déposé leurs armes pour se réintégrer dans la société, ont confirmé mercredi les autorités locales.

Ces ex-combattants ont été accueillis dans la région anglophone du Nord-Ouest dans un centre du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration (CNDDR), où ils ont été aussitôt pris en charge en attente du recrutement militaire proposé par le gouvernement, a fait savoir mercredi une source sécuritaire sous couvert d’anonymat.

En tournée de quatre jours dans le Nord-Ouest la semaine dernière, le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute a annoncé que le gouvernement est disposé à initier un dialogue inclusif sur toutes les revendications politiques sauf « l’indivisibilité de l’État ». Au-delà du dialogue, le PM a également annoncé un recrutement spécial dans l’armée d’ex-combattants qui rejoindraient le CNDDR.

Le CNDDR a été créé par le président camerounais Paul Biya fin 2018 pour superviser et gérer le retour à la vie civile des ex-combattants sécessionnistes anglophones et des djihadiste du group Boko Haram.

Les affrontements entre forces gouvernementales et séparatistes armés s’intensifient dans les régions anglophones du pays depuis octobre 2017.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer