Cameroun : 2 hommes abattus par erreur par l’armée à Ekondo-Titi

Un homme a terre

Les défunts avaient malheureusement été confondus à des rebelles séparatistes.

Deux pertes en vies humaines enregistrées dans la commune d’Ekondo-Titi (département du Ndian, région du Sud-Ouest). Hier, dimanche 20 décembre 2020, deux personnes de sexe masculin, qui se trouvaient dans un bar ou ils consommaient tranquillement de l’alcool, ont été abattus par des militaires, nous apprend Radio Balafon.

Les hommes en tenues auraient agi de la sorte en pensant que les défunts étaient des hors-la-loi qui sèment la terreur.

Selon des sources de nos confrères, ce qui a poussé les éléments des forces de défense camerounaise a ouvrir le feu est le fait que les deux morts aient tenté de fuir lorsqu’ils les ont vus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *