CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
6143
Actifs
2368
Guéris
3578
Décès
197
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 31 mai 2020
Politique

Cabral Libii menacé de mort : le PCRN met en garde les activistes de la BAS

À travers un communiqué le PCRN prend à témoin l’opinion publique sur l’intention de la BAS de porter atteinte à l’intégrité physique de son leader.

Le partie Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) qui a repris du poil de la bête lors du double scrutin dernier, avec l’obtention de 10 mairies, et quelques députés, a le vent en poupe en ce moment, mais il n’aura pas eu le temps de savourer sereinement sa victoire, si l’on s’en tient au communiqué de presse que vient de pondre la porte-parole de Cabral Libii, Anne Féconde Noah.

D’après cette note d’information donc 237online.com a obtenu copie, les activistes de la BAS projetterait d’étendre leurs agressions physiques sur la personne du Président National du PCRN, le désormais honorable Cabral Libii Li Ngue. La Brigarde Anti Sardinard (BAS) faut-il le préciser, est un mouvement illégal et clandestin de la diaspora camerounaise qui s’est donné pour objectif de combattre par tous les moyens fussent-ils repréhensibles, le pouvoir en place. Ce mouvement dont on soupçonne d’être proche du Pr Maurice Kamto, le leader du Mouvement pour la Réconciliation du Cameroun, plusieurs fois de suite, a eu à perturber le séjour du Chef de l’Etat camerounais Paul BIYA en Europe, ainsi que celle de plusieurs autres personnalités proches du régime. On se souvient qu’après l’appel du boycott lancé par Kamto et quelques leaders politiques et d’opinion, Cabral Libii et Ossi Josuah du Sdf avait été sommés par la BAS, qui leurs demandait de respecter le mot d’ordre de boycott, faute de quoi ils seront interdit de séjours en occident.

Lire aussi
Menaces contre l'ambassadeur de France : le Cameroun met en garde les membres de la BAS

Il est difficile pour le moment de savoir si la BAS a réitéré sa menace après le double scrutin. Cependant, la porte-parole de Cabral Libii a cru devoir porter à l’attention de l’opinion publique national et internationale quelques précisions nécessaires. Tout d’abord elle fait savoir que, le PCRN est un parti souverain dont l’idéologie est du centre droit. Il ne se laissera influencer par aucun courant extrémiste. Elle ajoute que, le PCRN est un parti qui prône le débat d’idées, la confrontation des points de vue, mais pas la guerre entre les enfants de la patrie. Pour finir elle conclut en ce terme : « si des individus réfractaires à la contradiction idéologique, venaient à s’arroger le droit de s’en prendre physiquement à à l’honorable Cabral LIBII, une riposte assidue et proportionnelle sera assurée ».

Lire aussi
Les activistes de la BAS prennent d’assaut l'ambassade du Cameroun à Berlin

Tags
Afficher plus

2 commentaires

  1. ÉLUCUBRATIONS. N’IMPORTE QUEL MAFFIEUX EN PERTE DE NOTORIÉTÉ SE CROIT ASSEZ FUTÉ POUR FORCER L’ESTIME EN EN SE FAISANT VICTIME DUNE BAS PRESQU’ÎLE INSPIRÉ. NOUS SOMMES EN RÉPUBLIQUE NON ? AU LIEU DE PROCLAMER LA LOI DU TALION, ESTEZ EN JUSTICE, TOUT SIMPLEMENT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer