Ballon d'or africain 2009: La CAF impose Didier Drogba !

Au sujet de la succession du Togolais Emmanuel Sheyi Adebayor qui avait été sacré Ballon d??or africain 2008, le suspense a été levé depuis la nuit d??hier, jeudi 11 mars, au State House Banquet Hall à Accra au Ghana. Ce successeur est l??Ivoirien Didier Drogba. Bien qu??absent de la cérémonie qui s??est déroulée en présence de nombreuses personnalités du football africain dont le Camerounais Issa Hayatou qui préside aux destinées de la Confédération africaine de football (CAF) depuis 1988, le capitaine des Eléphants de la Côte d??Ivoire a été désigné au détriment du Camerounais Samuel Eto??o Fils et du Ghanéen Michaël Essien avec lesquels il se

trouvait sur la dernière short-list de trois footballeurs. Samuel Eto??o Fils à qui l??Inter Milan a refusé la permission pour se rendre au Ghana malgré le jet privé affrété par la CAF, avait pourtant la faveur de tous les pronostics. Les uns et les autres, déçus par le choix de la CAF, pensent que c??est l??absence du Camerounais à Accra qui a joué en sa défaveur, comme ce fut le cas avec Didier Drogba dans le cadre de la désignation du Ballon d??or 2007. On se souvient que, pour avoir refusé de se rendre à la cérémonie au Togo en 2008, Didier Drogba n??avait pas été sacré ; la CAF avait décerné le titre au Malien Frédéric Kanouté qui était le suivant immédiat de l??Ivoirien. Cependant, cet argument ne saurait tenir parce que, à la cérémonie d??hier dans la capitale ghanéenne, Didier Drogba et Michaël Essien était aussi absents. L??Ivoirien n??a pas eu l??autorisation des dirigeants de Chelsea pour se rendre au Ghana. Son coéquipier Michaël Essien quant à lui, n??a pas fait le déplacement de la capitale de son pays parce que encore souffrant. Toutes choses qui poussent à reconnaître la complexité des calculs de la CAF qui fait que tout peut être possible. Surtout pour le capitaine des Eléphants qui réalise une grosse saison avec son club. « L??autre fait qui milite en faveur de DD est que la CAF lui a refusé une consécration en 2008 parce qu??il a refusé d??aller au Togo pour la cérémonie de récompense. Une injustice que les dirigeants du football africain pourraient réparer à Accra. C??est ce qui explique certainement l??insistance de la CAF pour que Didier Drogba soit à cette cérémonie de remise. Le club londonien de l??Ivoirien ne voulait pas le laisser faire le déplacement d??Accra. Mais selon certaines informations, la CAF a fait des mains et des pieds pour que l??Ivoirien soit au rendez-vous. Est-ce le signe avant coureur d??un futur sacre ? », s??interrogeaient nos confrères du journal ivoirien Patriote, hier. Les membres des deux délégations parties du Cameroun (l??une de Yaoundé et l??autre de Douala) mercredi 10 mars pour Accra en vue de soutenir le Lion Indomptable étaient sûrement mécontents de l??issue de la nuit d??hier. Tout comme nombre de Camerounais amoureux du ballon rond, qui voulaient voir un de leurs compatriotes sur le toit de l??Afrique pour la quatrième fois. Samuel Eto??o Fils avait déjà été sacré Ballon d??or africain successivement en 2003, 2004 et 2005. Il devait donc revenir au firmament en 2009, après avoir été succédé en 2006 par son rival de toujours, l??Ivoirien de Chelsea, Didier Drogba. En 2007, le titre était revenu au Malien Frédéric Kanouté ?? on se rappelle de la polémique né à la suite de cette consécration en l??absence de Didier Drogba qui n??avait pas fait le déplacement du lieu où se déroulait la cérémonie ?? et en 2008 au Togolais Emmanuel Sheyi Adebayor que l??Ivoirien a succédé dans la soirée d??hier comme Ballon d??or africain 2009.Eto??o Fils à côté d??un autre recordPour nombre d??observateurs avertis, le capitaine et goléador des Lions Indomptables méritait pleinement ce titre revenu à Didier Drogba. Car, l??année 2009 a été bien pleine pour l??attaquant camerounais. Avec le Fc Barcelone (club de Liga, championnat d??élite de football en Espagne) dont il était sociétaire au cours de la saison écoulée, il a pratiquement tout gagné : champion??s league européenne, championnat d??Espagne, coupe du roi d??Espagne, super coupe d??Espagne. En championnat espagnol en 2009, il a inscrit 30 buts en 36 matches. Il en a inscrit 6 en 12 matches de champion??s league européenne. Su le plan continental en 2009, Samuel Eto??o Fils s??est classé deuxième au classement des buteurs des éliminatoires couplées CAN /mondial 2010, derrière le Burkinabé Moumouni Dagano. Le capitaine des Lions Indomptables a surtout été pour beaucoup dans la qualification de la sélection camerounaise pour la coupe du monde de football prévue entre juin et juillet prochains en Afrique du Sud, après une mauvaise entame de l??épreuve.Ces faits d??armes et bien d??autres non cités ici mais réalisés par le footballeur international camerounais en 2009, justifiaient amplement qu??il obtienne son quatrième titre continental, devant lui permettre de devenir, sur le plan individuel, le joueur le plus titré du continent. Un record raté ! En fait, il se serait démarqué de la loge des joueurs possédant trois titres de Ballon d??or africain dans laquelle il se trouve avec le Libérien George Opong Weah et le Ghanéen Abedi Pelé. Au plan national, Samuel Eto??o Fils est suivi par les ex Lions Indomptables Albert Roger Milla aujourd??hui ambassadeur itinérant et Thomas Nkono qui, pendant leur carrière de footballeurs, ont remporté chacun ce titre à deux reprises. Autres ex Lions Indomptables ayant été sacrés Ballon d??or africain, Jean Manga Onguéné, Théophile Abega et Patrick Mboma qui l??ont remporté chacun une fois. Des footballeurs camerounais ont donc déjà brandi le trophée de Ballon d??africain (meilleur joueur de l??année) à dix reprises. Chose qui place le Cameroun en tête de cette distinction en Afrique, loin devant le Ghana qui arrive en deuxième position avec cinq titres remportés par ses footballeurs.En plus du trophée de cette distinction, la CAF a prévu, pour le footballeur sacré Ballon d??or 2009 au State House Banquet Hall d??Accra, un chèque de 20.000 dollars Us (quelque dix millions de francs Cfa). Le Ballon d??argent (deuxième) a reçu un trophée et 15.000 dollars Us et le Ballon de Bronze (troisième) un trophée et 10.000 dollars Us. Autres récompenses remises hier à Accra : Meilleur joueur évoluant sur le continent africain (un trophée « Soulier d??or » et 15.000 Us revenus à Trésor Mputu Mabi du Tp Mazembe ; un trophée « Soulier d??argent » et 10.000 Us ; un trophée « Soulier de bronze » et 5.000 Us). La meilleure joueuse, le meilleur entraîneur (Sellas Tete de la sélection nationale junior du Ghana), le meilleur jeune (Dominique Adia du Ghana) et le meilleur club (Tp Mazembe de la RDC) ont reçu chacun un trophée. Cependant, l??on déplore l??amateurisme de la CAF en ce qui concerne l??adéquation de la programmation de ses cérémonies d??avec le calendrier international des différents championnats.honore.foimoukom, Le messager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *