CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Politique

Assemblée Nationale: Questions autour de la répartition des sièges

Outre la révision du code électoral, l’un des vœux formulés par la classe politique, est celui de revoir la répartition des sièges par circonscription électorale.

À l’observation, le décret présidentiel du 3 juillet portant répartition des sièges par circonscription électorale à l’Assemblée Nationale, présente des incompréhensions qui dépassent l’entendement du citoyen lambda. Sans être dans le secret des dieux on sait néanmoins que le nombre de siège est proportionnel au nombre d’habitant d’une circonscription électorale donnée. Selon le Bureau Central des Recensements et des Etudes (BUCREP), la population du Cameroun en 2005 était de 17 463 836 habitants.

De 2015 à 2010, la population du Cameroun s’est accrue au rythme annuel moyen 2,6%, s’élevant au 1er janvNier 2010 à 19 406 1OO habitants. Quand on juxtapose le nombre de siège que dispose chaque Région et sa démographie telle que libellée par le BUCREP, le constat et les inégalités sont flagrants et sans appels. À parti du tableau ci-dessous, chacun pourra en tirer son propre opinion, mais déjà voici quelques exemples qui ne laissent pas indifférents tout camerounais avide d’équité.

Lire aussi
Cameroun - Carnet noir : Simon Meyanga le communicateur du RDPC est mort

Le Sud qui ne franchit pas la barre d’un million d’habitant s’arroge 11 députés à l’Assemblée Nationale, contre 10 députés seulement pour la Région de l’Adamaoua, en dépit de sa démographie évaluée à 1 200 970 habitants. En effet selon les statistiques faites en 2014, la Région du Sud compte à peu près de 749 552 d’habitants. Avec une calculatrice on se rend vite compte qu’entre les deux Régions, il y a une différence de 451 418 habitants en faveur de l’Adamaoua qui paradoxalement n’a que 10 siège à l’Assemblée Nationale. Autre incongruité, le contraste des chiffres dans les Régions du Centre et du Littoral. Le Centre avec 4 159 492 habitants devance le Littoral avec seulement 804 514 habitants, mais compte 28 députés contre 19 pour le Littoral.

L’extrême-Nord avec 3 993 007 d’habitants, donc moins que le Centre engrange 29 députés à l’Assemblée national. Le Nord-Ouest à moins de députés que la Région de l’Ouest alors que s’il faut s’en tenir aux statiques du BUCREP, cela n’aurait jamais été ainsi. Le tableau récapitulatif de répartition des sièges par circonscription électorale à l’Assemblée nationale montre clairement que l’Ouest avec une population estimée à 1 921 590 détient 25 siège à l’hémicycle de Ngoa-Ekelle, contre 20 pour le Nord-Ouest qui elle compte à peine 20 sièges pour une population estimée à 1 968 578 habitants.

Lire aussi
Assemblée Nationale : En pleine crise du Covid-19, les 4 milliards des députés divisent la presse

En somme le Nord-Ouest qui sur le papier est plus peuplé que l’Ouest a moins de députés à l’Assemblée Nationale. Comment expliquer que la Région du Nord qui compte environ 2 442 578 habitants toujours selon les statistiques datant 2014, détient seulement 12 sièges à l’Assemblée, alors qu’elle devance de loin les Régions du Nord-Ouest et de l’Ouest avec respectivement 20 et 25 siège dans la même Assemblée ?
L’Assemblée Nationale est la chambre basse du parlement bicaméral du Cameroun. Elle est composée de 180 sièges dont les membres sont élus pour 5 ans.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer