Next

Cameroun - Incendie du Bus du Purs: Serge Espoir Matomba porte plainte contre inconnu

Cameroun - Incendie du Bus du Purs: Serge Espoir Matomba porte plainte contre inconnu

Selon le candidat du Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs), l’incident qui s’est produit ce samedi 28 septembre 2018, sur la route garouaBoulaï– Meiganga, cache une main criminelle.

Un bus aux couleurs du Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs) en flamme. L’image a fait le tour des réseaux sociaux ce week-end. L’incident s’est produit ce samedi matin 28 septembre 2018, à environ quarante kilomètres de Garoua-Boulaï. Dysfonctionnement technique ou acte prémédité ? Le Purs penche pour la seconde option. Selon René Bonono Bakota, « c’est un sabotage ». « Les premiers éléments font état de ce que des témoins ont vu la nuit, comment des gens sabotaient le véhicule », affirme le secrétaire national aux relations publiques du Purs. Pourquoi est-ce que ces témoins n’ont pas alerté l’équipe du candidat Serge Espoir Matomba ? Monsieur Bonono explique que ces derniers ont pensé qu’il s’agissait de curieux qui admiraient le véhicule. René Bonono Bakota confie également que le candidat du Peuple uni pour la rénovation sociale, faisait déjà l’objet de menaces.
« Deux jours avant l’incident, des menaces

de morts ont été proférées » à l’endroit du candidat Matomba. Par qui ? Par quel canal ? Le chargé de la communication du parti préfère ne pas entrer dans les détails, et dit attendre l’aboutissement des enquêtes. En effet, le Purs a déposé une plainte contre inconnu auprès des autorités de la région de l’Est, afin que la vérité soit faite sur cette affaire.


Courage et détermination
L’incident n’ayant fait aucune victime, le Purs a poursuivi son aventure vers la conquête des électeurs. A en croire René Bonono Bakota, « cela n’ébranle en rien la suite des activités de la campagne ». « C’est juste cet élément qui avait aussi une valeur communicationnelle et marketing, qui est exclu. Mais en termes de calendrier des activités prévues, tout continue normalement. Ils(les membres de l’équipe de campagne) ont tenu des meetings normalement à Meiganga, Ngaoundéré et autres. Et ils sont arrivés à Garoua ce matin, où ils vont continuer les activités, avant Maroua demain », explique-t-il. Dans une vidéo publiée sur son compte Tweeter, quelques temps après le fameux incident, Serge Espoir Matomba parlais d’une étape à franchir. Il demandait à ses partisans et sympathisants, « de ne pas s’inquiéter ».
« C’est une étape de notre parcours. Nous sommes appelés à rencontrer plus d’une. Ce n’est qu’un bus qui a pris feu. Tout le monde est sain et sauf. Tout le monde a le courage et la détermination pour aller jusqu’au bout. Comme nous avons dit dès le départ, nous irons jusqu’à la gare. Nous sommes en chemin pour la suite », déclarait le candidat du Purs. Dans la foulée, de nombreux Camerounais, et surtout certains candidats à la présidentielle du 7 octobre prochain, ont envoyé des messages de compassion et de solidarité au Purs. « C’est une marque de sympathie. Nous avons reçu cela avec beaucoup de bonheur », se réjouit René Bonono Bakota. « C’est la preuve que c’est un jeu, un exercice démocratique que nous passons, et qu’il ne s’agit pas de lutte ou quoi que ce soit. C’est-à-dire que nous sommes tous Camerounais. Et effectivement, quand il y a une activité comme celle-là, c’est bien que les uns et les autres manifestent leur empathie », conclut le secrétaire national aux relations publiques du Peuple uni pour la rénovation sociale.

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac