Next
Sport Pari 1xbet

Cameroun - Week-end: Noces d'or pour Eko Roosevelt

Cameroun - Week-end: Noces d'or pour Eko Roosevelt

Le chanteur camerounais se produit ce jour à l’hôtel La falaise de Yaoundé, pour ses cinquante ans de carrière.

72 ans de vie et déjà cinquante ans de carrière, des noces d’or bien méritées pour Eko roosevelt. Un vibrant hommage qui sera célébré ce jour à Yaoundé. Le cadre choisi pour cette circonstance est l’hôtel La falaise, où un dîner-spectacle sera offert pour le public. Un public trié sur le volet non seulement aux vues de la grosse carrière de la guest star, mais aussi, parce qu’on imagine bien loin la génération qui a été bercée par les mélodies enchanteresses d’Eko Roosevelt. A dessein ! L’homme septuagénaire originaire de la ville de Kribi est un musicien professionnel et musicologue. Le Cameroun n’en compte pas beaucoup. Il a reçu plusieurs formations dans la musique, notamment à l’Ecole des arts de Dakar, à l’Ecole normale de musique de Paris et au conservatoire musical de Gentilly pendant les années 70. Auteur-compositeur, producteur, pianiste-claviériste et interprète, Eko Roosevelt développe une musique tirée du

Makossa.
Pendant sept ans, c’est-à-dire de 1975 à 1982, Eko Roosevelt sort son propre label « Eko Music », plusieurs tours et albums laissant entendre une fusion makossa, funk, disco, soul ou jazz. En 1975, il va commettre un 45T intitulé « Mbemba’ A Munyengue / Nalandi (qui signifie “Je pars” ou “Je m’en vais”) et l’album « Nalandi » (nouvelle version) / « Take Me As I’am Now », suivis, en 1976, de l’opus « Safari Ambiance » vol. 1  réunissant Eko Roosevelt, Sammy Massamba et Joseph Wadjeu, tous les trois auteurs, compositeurs et interprètes. Dans cet album Colette Maniatakis de Safari Ambiance a composé trois chansons, dont une avec Eko Roosevelt (“Ayelevi”), tandis que Vicky Edimo a composé le titre « Don’t Waste Your Time » interprété à Joseph Wadjeu. ?En 1977, il enregistre l’album « Kilimandjaro my home », et un an plus tard l’opus « Funky Disco Music », suivi en 1981 du 45T Phone Me Tonight / Lobé mon ami. Cette même année, il participe, en tant que directeur artistique et claviériste, au Maxi 45T « Afrik Makossa » / Minsili Aya de la chanteuse Jenny G. Bikomo. Un an plus tard, paraît le 45T « Fly Me Back To Kribi » / « Na so adé » (qui signifie : « C’est ainsi que je suis »). ?Entre 1992 et 1994, il réalise « Anthologies de musique instrumentale et religieuse camerounaise (publiées sur support cassette). Un vaste répertoire qui pourrait constituer une encyclopédie. Ce soir, plusieurs générations seront enchantées par la qualité de la musique d’Eko Roosevelt.

Viviane Bahoken

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac