Next
Recharger vos cartes visa en 1 minute sans vous déplacer

Cameroun: Un individu qui tentait de vendre une tête humaine à 10 millions FCFA interpellé à Douala

Cameroun: Un individu qui tentait de vendre une tête humaine à 10 millions FCFA interpellé à Douala

Gardé à vue, le suspect déclare n’être qu’un intermédiaire dont le rôle était de vendre le butin.

C’est une histoire qui défraie la chronique à Douala depuis sa diffusion le 5 avril dernier à la radio publique CRTV. Un homme, la quarantaine sonnée, vient d'être interpellé par la brigade de recherche de Bonaberi, dans l’arrondissement de Douala 4, avec une tête humaine encore fraîche. Selon nos confrères de la radio publique, cette tête est celle d’une victime de sexe maculin. Et c’est sur renseignement de bonne foi que les éléments de la gendarmerie ont mis la main sur le suspect.
« Il y a de cela deux semaines, je réçois la visite d’un individu qui présentait des signes de démence partielle. Ce dernier me fait état de ce qu’il se fait embêter par quelqu’un qui lui demande de trouver un client qui veut une tête humaine encore fraîche. Vu l’importance de cette information, nous avons procédé aux investigations et une opération a été mise en place pour

procéder à son interpellation », relate l’adjudant chef major Jean Marie Koung, commandant de la brigade de recherche de Bonaberi.
L’infortuné, apprend-on, avait pris le soin de dissimuler cette tête humaine dans un sac de marché dans lequel se trouvait des ignames et quelques morceaux de macabo. Il avait par la suite pris place à bord d’un car de transport en provenance de Kumba (Sud-Ouest). Interpellé à Douala, il est passé aux aveux complets en avouant avoir reçu ce macabre colis d’un opérateur de trafic d’organe, afin de trouver preneur dans la capitale économique autour d'un montant de 10 millions à 25 millions FCFA. En attendant de rattrapper ses complices, le suspect est gardé à vue et tête humaine mise à la morgue de l’hôpital de district de Bonassama sur instruction du procureur de la république.

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac