Next
Sport Pari 1xbet

Cameroun - Grand Prix Cycliste Chantal Biya: Victoire de Vincent Grazich au prologue

Cameroun - Grand Prix Cycliste Chantal Biya: Victoire de Vincent Grazich au prologue

Le lancement de la 13ème édition de la prestigieuse épreuve cycliste, a eu lieu ce mercredi 16 octobre 2013 au Boulevard du 20 mai à Yaoundé, sous la houlette du ministre des Sports et de l'Education Physique Adoum Garoua.

Après la pluie, le beau temps a-t-on coutume de dire. Le Grand Prix International Chantal Biya a connu de gros problèmes d’organisation cette année. Les tensions dues aux dysfonctionnements de la Fédération Camerounaise de Cyclisme (FECACYCLISME), ont conduit à de profondes divisions. Le ministre des Sports et de l’Education Physique a même été pointé du doigt. Adoum Garoua a pris des flèches au sujet des élections au sein de cette fédération sportive. On se souvient que Bertrand Mendouga, le principal rival de François Njélé, a saisi l’Union Cycliste International en abrégé UCI et les responsables de cette instance mondiale ont suspendu le Cameroun. Cette décision a largement hypothéqué les compétitions organisées par la FECACYCLISME. Dès lors l’incertitude a commencé à planer sur la tenue du Grand Prix Chantal Biya édition 2013.

Les autorités camerounaises se sont déployées pour que la situation se normalise. Cette année, le

Le courant électrique tue. Faisons-y attention
Grand Prix Chantal Biya accueille des Slovaques, des Français, des Burkinabés, des Sénégalais, des Ivoiriens, des Camerounais et des Congolais de Brazza.

Pour le compte du prologue qui s’est couru ce mercredi 16 octobre 2013, le public a assisté à 8 séries dans un circuit fermé au Boulevard du 20 mai à Yaoundé. Chaque série était constituée de 7 tours. A l’issue de chaque tour, le coureur arrivé en dernière position se retirait de la course. Les cyclistes du Cameroun se sont particulièrement distingués. Ce qui fait qu’en finale, ils ont été majoritairement représentés. Nos compatriotes n’ont malheureusement pas profité de cet avantage pour imposer leur loi. Au finish, c’est Vincent Grazich qui a remporté le prologue devant Damien Tékou.

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac